Voyage  Evasion  Découverte 

                                                                                                                                                   By Steph

BLOG POUR LES AMOUREUX DES VOYAGES

Voyage Evasion Decouverte
Facebook

        ——————————————————————————————————————————————————————————————————————————

          Californie          Idaho          Wyoming          Montana          Dakota du Sud          Utah

Sequoia National Park  -  Yosemite -  Mono Lake  -  Craters of the Moon  -  Grand Teton -  Yellowstone  -  Cody  

Bighorn Canyon -  Devils Tower  -  Badlands National Park  -  Mount Rushmore Memorial  

Crazy Horse Memorial  -  Custer State Park  -  Flaming Gorge National Recreation  -  Salt Lake City 

USA  -  OUEST & NORD-OUEST AMERICAIN


















D’une beauté extraordinaire…


Traversant la Californie, le Nevada, l’Utah, le Wyoming, le Montana et le Dakota du Sud, notre voyage vous fera découvrir de nombreux parcs nationaux et autres sites naturels, tous plus beaux et incroyables les uns des autres. C’est une mosaïque de paysages exceptionnels, des plus grandioses et paisibles aux plus impressionnants et impitoyables. 


En 2005, nous avions fait un road trip dans l’Ouest Américain et nous avions adoré. Malheureusement nos vacances ne dépassent rarement les 15 jours et dans ce laps de temps, on ne peut pas tout visiter. 

En début septembre 2011, nous avons décidé de repartir pour un second road trip de deux 

semaines dans l’Ouest Américain mais en incluant aussi quelques états dans le Nord-Ouest.  

Important : N’oubliez pas de faire une demande d’ESTA pour pouvoir rentrer aux USA. 


Nous sommes arrivés à l’aéroport de Los Angeles en Californie en fin de matinée et tout de suite 

nous avons loué une voiture assez spacieuse pour nous trois et avec un assez grand coffre pour nos

valises. Connaissant déjà L.A., nous avons préféré partir directement en direction de Sequoia National Park. 

Il se trouve seulement à 360 km soit environ 4h30 de voiture, ce qui nous a fait arriver en fin d’après-midi. Nous nous sommes arrêtés sur la route 198 quelques kilomètres après le lac Kaweah dans l’hôtel Comfort Inn & suites Séquoia Kings Canyon. L’avantage est qu’au petit matin, nous n’étions pas très loin du parc. 


Pass America The Beautiful : N’oubliez pas lorsque vous rentrez pour la première fois dans un parc national aux États Unis de prendre à la guérite la carte Pass America The Beautiful. Bien sûr, cela vaut le coup seulement si vous avez l’intention d’en visiter plus de 4 dans votre road trip. 

La carte vaut 80 $ et elle fonctionne pour 1 voiture et ses 4 passagers ou pour 2 motos et ses passagers. 


Liste des parcs acceptant la  Carte Pass (2 000 parcs)         informations sur le Pass en pdf (Brochure en français)


Sequoia National Park : Californie                                                                                                Accepte le Pass America The Beautiful


L’entrée du parc se fait généralement par son entrée sud près de la ville de Three Rivers à Ash Mountain. Il comprend 1 635 km² de terrain montagneux boisé, et contient le point culminant des États-Unis contigus, le Mont Whitney, à 4 421 m au-dessus du niveau de la mer. Le parc est remarquable pour ses séquoias géants, dont l'arbre General Sherman, le plus grand arbre de la Terre, qui pousse dans la Giant Forest, qui contient cinq des dix plus grands arbres du monde.  La concentration de séquoias dans cette région vient du fait des conditions idéales pour leur croissance. L’altitude y est parfaite, les hivers sont doux et humides, et les étés sont chauds et secs. La concentration assez forte de tanins qu’ils possèdent dans leur écorce les rend quasiment imputrescible. Il n’est pas rare de voir des séquoias tombés à terre depuis beaucoup d’années encore intactes. Attention aux ours, vous êtes ici sur leur territoire et ils sont en toute liberté.















Le Général Sherman Tree

Ce monstre sacré de la forêt a entre 2 300 et 2 700 ans, ses mensurations dépassent tous les superlatifs. 

84 mètres de haut, 11 mètres de diamètre et un poids total de 1 256 tonnes qui font de lui le plus gros 

organisme vivant de la planète. La première de ses branches se trouve à 39 mètres du sol. 


De là part un sentier de randonnée, le Congress Trail, qui vous fera traverser ce monde de géants. 

C’est impressionnant et grandiose, on s’y sent vraiment tout petit. C’est une boucle de 3,2 km. 










Il existe bien sûr d’autres sentiers comme le Big Trees Trail qui part depuis le Giant Forest Museum (Boucle de 1,5 km). Le Moro Rock Trail est un sentier constitué de 400 marches creusées dans le granit et grimpe jusqu’au sommet d’un énorme bloc de granit, le Moro Rock. 


Après la visite de cet extraordinaire parc, nous sommes partis en milieu de l’après-midi en direction de parc de Yosemite qui se trouve à environ 2h30 (200 km). 

Nous nous sommes arrêtés dans la ville de Oakhurst qui se trouve à 25 km de l’entrée du parc Yosemite. 

 

Yosemite National Park : Californie                                                                                            Accepte le Pass America The Beautiful


Avec une superficie totale de 3 081 km², il est le troisième plus grand parc de Californie. Classé parc national le 1er octobre 1890, le Yosemite est le deuxième plus ancien de l’histoire américaine, après celui de Yellowstone. Ses chutes d’eau et ses dômes granitiques spectaculaires attirent chaque année des milliers de randonneurs et de grimpeurs venant du monde entier. Le Yosemite est un parc de haute montagne dont la diversité naturelle et paysagère a été reconnue patrimoine mondial par l’UNESCO en 1984.

Façonné au fil du temps par les différentes forces géologiques en action au cœur des montagnes de la Sierra Nevada, le parc présente une beauté et une biodiversité exceptionnelles. C’est vraiment un véritable petit bijou.  
















Vous serez émerveillés par les pentes abruptes du Half Dome, le fleuron de Yosemite, culminant à près de 2 700 mètres, et par El Capitan, le plus gros rocher de granit au monde. Aventurez-vous aussi plus avant pour admirer les majestueuses Yosemite Falls qui, du haut de leurs 

740 m, sont les plus hautes chutes du continent nord-américain.


Nous sommes partis en direction de la ville de Carson City dans le Nevada pour y passer la nuit. Nous sommes passés près du lac Mono. 


Lac Mono : Californie


Situé à environ 13 km à l’est du parc du Yosemite, près de la ville de Lee Vining. Ce lac salé au milieu d'une vaste et ancienne caldeira est un écosystème original et inhabituellement productif. Ses 25 km de berges et 180 km² d'étendue d'eau servent d’habitat, de lieu de reproduction et de gué pour beaucoup d’espèces d’oiseaux sédentaires ou migrateurs. Mono Lake est célèbre pour la concrétion atypique d'argiles cimentées à la chaux hydraulique appelée tufa, qui, sous forme de tours, se montre surtout sur les rives méridionales du lac. Ces colonnes dures d'aspect ruiniforme signalent la rencontre des eaux chaudes sous pression riches en ions calcium et des eaux plus froides du lac chargées d'anhydride carbonique. La réaction permet la cimentation des particules argileuses agglutinées dès l'embouchure de la source chaude jusqu'à la matérialisation de la limite du flux d'eaux calciques au sein du lac. 
















Ce lac possède l'une des plus grosses concentrations en sel. Il y aurait environ 280 000 tonnes de sel dissous dans l'eau du lac, soit une concentration de 78 g/l. Ce lac est non seulement presque trois fois plus salé que l'océan, mais aussi beaucoup plus alcalin. À cause de la nature alcaline du lac Mono (pH de 10, peu éloigné de la soude caustique), aucun poisson ne peut y vivre, seule une espèce de crevette, l'artémie y arrive. 


Arrivée en fin de journée dans la ville de Carson City. 


Le lendemain nous avions une grosse journée de voiture (774 km soit 8h de route…). Je sais que ça fait vraiment beaucoup mais je voulais aller directement en Idaho pour nous rapprocher au plus près du Craters of the Moon National Monument. Nous avons jeté notre dévolu sur la ville de Twin Falls pour y passer la nuit. 








                                                                                                                    Paysages du Nevada


En fin de journée nous étions épuisés mais content d’être arrivés à destination dans la ville de Twin Falls pour nous reposer et y passer la nuit. 


Le lendemain nous partîmes vers le parc. Nous n’avions que 2h de route pour y arriver. 


Craters of the Moon National Monument : Idaho                                                 Accepte le Pass America The Beautiful


C’est un espace protégé au titre de monument national américain, situé sur la plaine du Snake, dans le centre de l'Idaho. Ce site contient trois grandes coulées de lave qui s'étendent le long du rift de l'Idaho. On peut y observer des moulages d'arbre brûlés : la lave en fusion entoure l'arbre, refroidit suffisamment vite pour imprimer les motifs de l'écorce mais assez pour ne pas carboniser l'arbre.

Craters of the Moon comporte également des tunnels de lave, formés par le refroidissement superficiel de la lave qui constitue une grotte cylindrique dans laquelle la lave en fusion continue à s'écouler puis à s'évacuer.

La bonne conservation du site est due à sa jeunesse géologique : il s'est formé entre 15 000 et 2 000 ans avant J.C.. 
















À certains endroits, on se croirait sur la lune. Vous y découvrirez des cratères, des criques de cendres, des tubes de lave, des fissures profondes et de vastes champs de lave formant une mer volcanique étrangement belle dans cette magnifique plaine. 

Il y a plusieurs sentiers de promenade ou de randonnée balisés au départ des différents parkings. 


En début d’après-midi, nous sommes repartis vers l’état du Wyoming pour nous rapprocher du parc Grand Teton National Park qui est la porte Sud du parc de Yellowstone. 

Nous avons trouvé un motel dans la petite ville de Jackson Town. Située à 1 901 m d’altitude cette ville, très sympa aux allures de Far West, est en fait une station de ski l’hiver. L’été, elle permet de pratiquer des activités de plein air comme l'équitation, la pêche, le rafting ou encore la randonnée.  








En entrant dans le centre-ville de Jackson, on est immédiatement attiré par Town Square et ses nombreuses boutiques. Situé en face du célèbre Million Dollar Cowboy Bar, représenté dans quelques films hollywoodiens, sans oublier les 4 arches, faites de centaines de bois de wapiti, qui attirent l'attention de nombreux visiteurs. Vous pourrez faire un tour en calèche autour de la ville et assister à une reconstitution gratuite de fusillades de hors-la-loi contre des officiers de l’ordre en costume d’époque (commence à 18h15).


Grand Teton National Park : Wyoming                                                                        Accepte le Pass America The Beautiful


Ce parc offre un cadre idyllique avec ses montagnes, ses vallées, ses rivières, ses lacs et ses cascades. Il doit son nom aux premiers trappeurs français qui nommèrent ainsi les hauts pics de la chaine de montagnes qui s’élevaient devant eux. Cette chaine de montagne est constituées de trois grands sommets : South Teton (3 814 m) Middle Teton (3 903 m) et Grand Teton (4 197 m).

Attention aux ours, vous êtes ici sur leur territoire et ils sont en toute liberté.  















Trois Scenic Drives parcourent le parc et permettent d’avoir une très belle vue sur cette chaine de montagne. Teton Park Road, Jenny Lake Scenic Drive et Signal Mountain Summit Road. 

Quelques spots remarquables pour faire de belles photos : Signal Mountain, Oxbow Bend, Snake River Overlook et Schwabacher Road, et enfin Moulton Barn. 

Pour les amateurs de randonnées, il y a Jenny Lake Trail (C’est une boucle de 10 km —> 4h, facile).


Au Nord du parc se trouve l’entrée de Yellowstone National Park. Pour moi c’était un rêve d’y aller depuis de nombreuses années. J’étais super excité à l’idée d’être à quelques kilomètres de ce fabuleux parc considéré comme le plus beau des États Unis, voir du monde…

Il existe 5 entrées dans le parc, nous sommes arrivés par l’entrée Sud.


Yellowstone National Park : Wyoming                                                                               Accepte le Pass America The Beautiful


Avec ses 9 000 km², ce un parc immense est situé dans une zone volcanique à l’activité intense, abritant la plus 

grande concentration de phénomènes géothermiques du monde. Avec ses 300 geysers dans le parc, il contient 

deux tiers des geysers de la planète et de nombreuses sources chaudes. L'une des figures emblématiques du parc 

est le geyser “ Old Faithful “. Adossé aux montagnes Rocheuses nées du glissement de la plaque Farallon sous la 

plaque nord-américaine, la région de Yellowstone a été le théâtre d'éruptions gigantesques, entrecoupées de 

phénomènes telluriques plus discrets. La dernière remonte à environ 642 000 ans. Accumulée durant des 

millénaires sous l'écorce terrestre, la lave a crevé alors son enveloppe, projetant mille kilomètres cubes de roches. 

Le toit de la chambre magmatique s'est alors écroulé, formant un caisson d'effondrement appelé caldeira, qui 

compose aujourd'hui la partie centrale du parc. Depuis, des éruptions mineures mais nombreuses ont en partie rempli la caldeira. 











Le volcanisme reste très actif à Yellowstone où l'on recense environ 1 000 à 3 000 séismes par an, 300 geysers et 10 000 sources chaudes hydrothermales, témoignant de la force des activités souterraines. Actuellement, Yellowstone revit une phase semblable à la première étape. La lave continue de s'accumuler, faisant à nouveau gonfler l'écorce terrestre. Au fond de l'actuel caisson d'effondrement, l'altitude a augmenté de 70 cm durant ces 50 dernières années. Depuis 2004, certaines parties de la caldeira se sont soulevées à la vitesse de 7 cm par an soit le rythme le plus rapide depuis le début des observations précises dans les années 1970. 

Le parc est découpé en 8 grandes zones qui sont reliés par une route formant un grand 8 de 254 km. Alors prévoyez au minimum deux jours dans le parc si vous voulez profiter au maximum de ces paysages extraordinaires et fascinants. 


West Thumb Basin

Cet endroit magnifique se trouve au bord du lac de Yellowstone et concentre des petits geysers, de piscines naturelles et des sources d’eau chaude. Les couleurs du paysage sont surprenantes passant d’un bleu lagon au jaune moutarde et du blanc neigeux à un orange rouille. 















Le bassin Abyss Pool est un des plus beau du parc. D’un bleu turquoise magnifique, ce bassin d’eau chaude mesure une quinzaine de mètres de diamètre et à une profondeur de 16 m. 

 

Le parc de Yellowstone est réparti sur plusieurs secteurs ; Old Faithfull Area, Black Sand Basin, Upper Geyser Basin, Midway Geyser Basin et Lower Geyser Basin. Dans tous ces secteurs, vous pourrez admirer la plus grande concentration des geysers au monde ainsi que de magnifiques bassins de couleurs différentes.
















Old Faithful Area

Situé dans la partie Sud-Ouest de la Grand Loop Road, c’est par là que nous avons commencé à découvrir ces merveilles. 




Chromatic Pool







Beauty Pool







Crested Pool : 








Belgian Pool







Castle Geyser





Old Faithful Geyser

Ce geyser produit l'un des plus grands jets d'eau chaude et de vapeur au monde, avec le Strokkur islandais. 

Comment il fonctionne ? Le Old faithful est un geyser de type dit “ en cône “. Sa taille est relativement petite, mais il possède un étroit conduit qui le relie à une nappe phréatique bouillonnante, en contact avec une chambre magmatique géante, le fameux super volcan du Yellowstone. La pression du conduit fait jaillir un jet d'eau surchauffée par la cheminée du geyser, toutes les 88 minutes en moyenne (l'intervalle varie de 45 à 125 minutes). Quand la fontaine d'eau jaillit, une haute colonne s'élève dans le ciel d’une hauteur moyenne de 40 m, créant un spectacle naturel très apprécié par les visiteurs. À chaque fois ce sont 53 000 litres d’eau à 100 °C qui sont évacués. C’est pour cela que le Old faithful est l'emblème même du parc, et une des attractions touristiques les plus visitées de la réserve. 








En vous baladant aux bords des routes et des sentiers tout le long du parc, vous pouvez admirer ce que la nature peut produire de plus beau et de plus dangereux. C’est une vraie palette de peintre avec des couleurs extraordinaires qui se mélangent entre elles, formant des patchworks exceptionnels. Ce monde de multicolore qui bouillonne, crépite et fume, est un vrai petit univers rempli de vie.  

Des bactéries thermophiles et des cyanobactéries vivent autour des geysers et des sources d'eau chaude du parc et leur donnent des couleurs variant du bleu au jaune en passant par le rouge. Moins d’un pour cent des micro-organismes du parc ont à ce jour été identifiés10. Certains de ces micro-organismes vivent dans des conditions extrêmes. On en a par exemple retrouvé dans l’environnement acide et chaud (70 °C) du Norris Geyser Basin10.

Les bactéries qui tapissent les sources chaudes forment des amas de plusieurs milliards d’individus. Ces bactéries constituent les formes de vie les plus primitives de la planète. Des mouches et d’autres arthropodes sont présents dans ce milieu y compris pendant l’hiver. Pendant longtemps, les chercheurs pensaient que ces bactéries vivaient grâce au soufre ; mais en 2005, des scientifiques de l’Université du Colorado de Boulder ont mis en évidence le rôle de l’hydrogène dans le développement de ces bactéries. 
















Black Sand Basin Hot Springs

Cette partie du parc, regroupe des sources d’eaux chaudes et de geysers. Nommé ainsi pour son sable noir en obsidienne, ce bassin d’eau chaude a une température de 93 °C.  L'obsidienne, qui est une roche volcanique vitreuse et riche en silice, se forme lorsque la lave se refroidit trop rapidement et devient la matière première naturelle du verre. Ce sable d'obsidienne rare couvre une grande partie du bassin de sable noir.

On y trouve aussi : 




Cliff Geyser







Emerald Pool







Saphir Pool





Midway Geyser Basin

Ce secteur est connu pour avoir quelques-unes des plus grandes et belles piscines colorées naturelles du parc dont la plus connue : Grand Prismatic Spring. 




Excelsior Geyser








Grand Prismatic Spring







Turquoise Pool





Lower Geyser Basin

C’est une quatrième section où l’on peut découvrir des piscines et des geysers actifs. 




Twig Geyser







Fountain Geyser








White Dome Geyser









Pink Cone Geyser






Nous sommes remontés en direction du Nord vers Mammoth Hot Spring. Sur cette route, aux paysages superbes et différents, nous avons croisé nos premiers bisons des plaines, pas du tout farouches, qui vivent en toute liberté dans le parc. 
















Un bison peut atteindre 2 mètres au garrot, 3,60 mètres en longueur ; il pèse en moyenne entre 450 et 900 kg. Les plus grands spécimens peuvent dépasser 1 000 kg. La tête et le train avant sont énormes, et les femelles comme les mâles sont dotés de deux cornes courtes et incurvées, qu'ils utilisent dans leur lutte pour obtenir un meilleur rang à l'intérieur du troupeau et pour la défense. Notre copain le bison est venu jusqu’à notre voiture, à moins d’un mètre. Heureusement, il n’avait pas l’air de s’intéresser à nous et il n’était pas du tout énervé. Sa queue battait normalement de gauche à droite ce qui veut dire que tout va bien. Si elle se dresse, attention, sauve qui peut !!!  


Mammoth Hot Springs

Ce site gigantesque est en fait une grande formation de travertin, formé pendant plusieurs milliers d'années par les eaux chaudes du Yellowstone, ayant coulé et ayant déposé du carbonate de calcium. Plus de deux tonnes d'eau chaudes coulent des Mammoth Hot Springs chaque jour. Lorsque les eaux se refroidissent, elles déposent le carbonate de calcium, qui avec le temps finit par créer des vasques et des plateformes caractéristiques. Des traces d'oxyde de fer passent par le même phénomène, ce qui explique la coloration rougeâtre de certaines terrasses. 















Cette série de bassins naturels de calcaire en escalier, allant du blanc crémeux au rouille en passant par le beige, est vraiment étonnante. On a l’impression d’un artiste a sculpté ce flanc de montagne pour composer cette extraordinaire série de bassins.








En continuant la route en direction de Canyon Village vous rejoindrez Lower Falls et Upper Falls. Ce sont les deux plus grandes cascades du parc qui se jettent dans un canyon impressionnant nommé le Grand Canyon of the Yellowstone.  


Grand Canyon of the Yellowstone

Le Grand Canyon de Yellowstone est le premier grand canyon sur la rivière Yellowstone en aval de Yellowstone Falls dans le parc national de Yellowstone au Wyoming. Le canyon mesure environ 39 km de long, entre 240 et 370 mètres de profondeur et de 400 mètres jusqu'à 1 200 mètres de large1. Le nom, Yellowstone “pierre jaune“ en français, provient de la couleur des rochers du grand canyon de Yellowstone qui a été formé lors des dernières glaciations avant d'être fortement érodé par la rivière Yellowstone. Contrairement aux apparences, la couleur des pierres provient de l'altération hydrothermale du fer qu'elles contiennent et non du soufre qui est toutefois présent. 




















Lower Falls





Vieille de 590 000 ans, la Lower Yellowstone Falls est la plus grande chute d’eau des montagnes Rocheuses des États-Unis. Ces chutes font 94 mètres de hauteur, soit près de deux fois la hauteur des chutes du Niagara. Le débit est bien inférieur à celui des chutes du Niagara, car la rivière Yellowstone ne fait que 21 mètres de large à l'endroit où elle franchit les chutes inférieures, alors que la rivière Niagara mesure 790 mètres de largeur à l'approche de la ligne de crête des chutes. 




Upper Falls






Elle est plus petite que sa voisine, elle ne mesure que 33 m de haut mais reste impressionnante et magnifique dans ce décor exceptionnel. 


Plus loin sur la route, nous sommes allés jusqu’à Mud Volcano qui se trouve à l’Est du parc. 


Mud Vulcano

Le secteur est très différent de ce qu’on avait vu jusqu’ici à Yellowstone. À Mud Vulcano, la boue est reine et vous découvrirez beaucoup de marmites de boue. Ces formations de boues, autrefois appelés salses lorsqu'ils paraissaient de taille modeste, sont la conséquence de l'expulsion de gaz souvent abondant, principalement à base de méthane et d'hydrocarbures légers, mais également du dioxyde de carbone et de l'azote avec de la vapeur d'eau assez chaude ; boue, c'est-à-dire d'argiles et d'eau.

L'eau est souvent chargée de sels minéraux, qui la rendent acide ou salée. Les petites salses étaient nommées salinelles, lorsque les émanations salées, voire argileuses, étaient exploitables pour l'industrie céramique et verrière. La sortie continuelle de boues édifie par ces coulées successives, plus ou moins lentes, des collines argileuses, très souvent salées ou imprégnées d'hydrocarbures. La boue qui continue de s'épancher à la partie supérieure par petits cônes constitue des champs de boues.











Ces petits volcans de boue ressemblent plus à des chaudrons de sorcière que l’on voit dans les comptes de fées… 








Mais en fait, Mud Volcano porte un nom trompeur. Il s'agit tout simplement de sources chaudes, de marmites de boue et de fumerolles situées dans la caldeira, plutôt que d'un véritable volcan de boue.


Après deux jours fantastiques à la découverte de ce merveilleux parc de Yellowstone, nous avons pris la route US 14 pour la ville de Cody qui est seulement à 125 kilomètres. Le paysage était magnifique. 








Nous avons trouvé un motel et avons passé la soirée dans cette petite ville de Cody, pas très loin de Old Trail Town.


Cody : Wyoming


La ville est connue entre autres pour son rodéo qui a lieu tous les soirs durant l'été mais aussi pour son musée consacré aux armes à feu, aux Indiens des plaines, à la faune et la flore de la région, aux peintres américains et à la vie de William Cody. On y trouve une grande collection de souvenirs de son Wild West Show qui a traversé l'Atlantique dans les années 1900 jusqu'en 1913. Mais elle est connue surtout pour Old Trail Town. 


Old Trail Town

C’est un ensemble de bâtiments historiques de l'Ouest américain et d'artefacts, datant de 1879–1901. Une grande partie de l'ensemble est issue de bâtiments et d’objets de moins de 150 km de Cody, la ville que Buffalo Bill et ses associés ont fondée en 1895. Trail Town a commencé en 1967, grâce aux efforts de Bob W. Edgar, un archéologue et un natif de la région de Big Horn Basin au Wyoming. Il a exploré la région et a travaillé pendant sept ans pour le grand Buffalo Bill Historical Center à Cody. Il a pris conscience de la nécessité de rassembler les bâtiments historiques et les vestiges et de les exposer en un lieu commun, l'emplacement authentique où Buffalo Bill Cody et ses associés avaient fondé le premier site de la ville, " Cody City ". Trail Town a plus de vingt-cinq bâtiments, une centaine de voitures à chevaux, et une vaste collection de souvenirs de la frontière du Wyoming. La collection la plus importante de son genre dans le Wyoming, Old Trail Town a bénéficié du soutien des éleveurs de la région et de la communauté de Cody. 
















À Old Trail Town, nous nous sommes retrouvés dans une vraie atmosphère des premières villes de pionniers de l’Ouest. Un vrai régal, surtout que nous étions tout seul !!!








À moins d’une centaine de kilomètres de la ville de Cody se trouve Bighorn Canyon National Recreation Aera à cheval entre le Wyoming et le Montana. La route Bighorn Scenic Byway, pour y aller, est superbe. Cette route panoramique traverse la Bighorn National Forest. 









Bighorn Canyon National Recreation Area : Wyoming et Montana.                             N’accepte pas le Pass America The Beautiful


Bighorn Canyon est une terre que le temps a oubliée. Les forces géologiques ont déformé des couches de roche jadis nivelées en immenses murs, créant des falaises spectaculaires de 300 mètres de haut qui se dressent sur le lac Bighorn. Cette zone a été établie en tant que terre protégée par le gouvernement fédéral en octobre 1966, à la suite de la construction du barrage Yellowtail. 
















Avec plus de 487 km² de nature sauvage qui chevauchent les frontières du nord du Wyoming et du sud du Montana, Bighorn Canyon offre des opportunités infinies pour l'aventure.

La zone de loisirs nationale de Bighorn Canyon est un trésor moins connu qui attend d’être découvert. Il possède des paysages à couper le souffle, d’innombrables variétés de faune sauvage et de nombreuses opportunités récréatives telles que la navigation de plaisance, la pêche, le camping et bien sûr la randonnée pour ceux qui veulent rester quelques jours. 


Après cette belle escapade, nous avons repris la route en direction de Devils Tower. Nous avions décidé de nous rapprocher au plus près du parc et nous nous sommes arrêtés dans la petite ville de Gillette pour y passer la nuit.  


Devils Tower : Wyoming.                                                                                                                 Accepte le Pass America The Beautiful


C’est un relief volcanique qui forme un monolithe naturel situé dans le parc Devils Tower National Monument. Sa hauteur est de 386 m au-dessus des terres environnantes et son sommet atteint 1 558 m d'altitude. La moitié supérieure du relief est constituée de très nombreux prismes phonolitiques, réguliers, d’environ 4 m de largeur pour 150 m de hauteur. 

Cette colonne de magma anciennement prise au piège puis dégagée par l’érosion de la roche sédimentaire qui l’entourait reste un spectacle impressionnant et grandiose. L’origine exacte de ce monolithe reste toutefois encore de nos jours une énigme. 

Du fait de l'absence d’un cratère aérien, la majorité des géologues américains pense que la lave n'aurait pas atteint la surface. 

Ce ne serait donc pas un volcan dont la Devil Tower serait un reste de la " cheminée ", mais d'une intrusion crypto-volcanique 

restée souterraine et dégagée par l'érosion. Mais le débat n'est pas clos, car des manifestations aériennes ont bien pu exister 

mais avoir été complètement érodées et/ou ne pas avoir encore été découvertes.

La deuxième hypothèse serait que ce magma ait ou non atteint la surface, et reste une relique épargnée par l'érosion. Là non plus le débat n'est pas clos.








J’avais toujours eu envie de venir voir ce monolithe qui sort de nulle part en vrai, surtout depuis que je l’avais vu au cinéma dans le film “La rencontre du 3ème type“ de Steven Spielberg. Très impressionnant surtout lorsque que l’on est au pied de ce bloc de pierre. 

Mais, je n’ai pas vu d’extra-terrestre !


La visite se fait à pied. Un chemin de randonnée vous fera faire le tour en 30 mn. Pour les alpinistes expérimentés, vous devez au préalable faire une demande d’un permis avant de commencer. L’ascension de la tour nécessite 5 à 6 h.


Nous avons repris la route en direction du Dakota du Sud vers le Badland National Park. Il se trouve à 2h30 en voiture (266 km).

Nous sommes arrivés en début d’après-midi dans le parc. 


Badlands National Park : Dakota du Sud                                                                             Accepte le Pass America The Beautiful



Site de toute beauté et curiosités naturelles impressionnantes, ce parc vous fera découvrir des buttes accidentées et des roches inclinées aux dégradés de couleurs superbes. C’est une véritable mine d’or pour les amateurs de photos et randonnées. Après l’accumulation successive de couches sédimentaires de sable, de limon et d’argile, il y a des dizaines de millions d’années, les ruisseaux et les rivières ont participé, par un lent processus d’érosion, à la formation des différentes strates rocheuses brunes, grises, jaunes et noires visibles aujourd’hui. 
















En entrant dans le parc vous roulez le long d’une veste zone de plaines puis après quelques kilomètres le spectacle commence. Vous découvrez de magnifiques paysages de canyons et de collines aux couleurs dégradées.

La route Badland Loop Road traverse la partie Nord du parc. C’est une route scénique qui vous offre de nombreux points de vue et de départs de petites randonnées. La route traverse des paysages somptueux, comptez au moins deux heures pour parcourir ses 45 km. 


Nous y avons passé une partie de l’après-midi avant de reprendre la voiture pour nous diriger vers la ville de Rapid City et y passer la nuit. 


Demain, grand jour pour moi. Un de mes rêves d’enfant allait s’exaucer !


Mount Rushmore National Park : Dakota du Sud.                                              L’entrée est gratuite mais le parking est payant : 11$


J’avais toujours voulu voir de mes yeux ce fascinant monument sculpté dans la roche qui retrace 150 ans de l’histoire des États Unis.  

Il s’agit d'un mémorial national américain représentant une sculpture monumentale de granite réalisée entre 1927 et 1941. Les sculptures de Gutzon Borglum, hautes de dix-huit mètres, représentent quatre des présidents les plus marquants de l'histoire américaine des années 1770 aux années 1900. Il s'agit de gauche à droite de George Washington (1732-1799), Thomas Jefferson (1743-1826), Theodore Roosevelt (1858-1919) et Abraham Lincoln (1809-1865). 

Après deux tentatives, le 4 juillet 1934 le visage de Washington fut achevé. Le deuxième portrait, celui de Jefferson, cette fois-ci à gauche de Washington a été inauguré en 1936. Le visage d'Abraham Lincoln le 17 septembre 1937 et en 1939, le visage de Theodore Roosevelt fut inauguré. 















Des travaux furent également réalisés dans les années 1990 pour améliorer les infrastructures d’accueil des visiteurs (musée, maison du tourisme et sentiers balisés). Des ouvriers alpinistes escaladent chaque année l’œuvre afin de l’entretenir. Le 8 juillet 2005, la société allemande Kärcher bien connue pour ses nettoyeurs haute pression, réalisa une opération marketing en nettoyant la sculpture avec de l’eau pressurisée et chauffée à 95 °C. 












             George Washington                                   Thomas Jefferson                               Theodore Roosevelt                           Abraham Lincoln


Le coût total de l’œuvre s’éleva à 989 992$. Il est intéressant de remarquer qu’aucun ouvrier n'a trouvé la mort lors de la réalisation de l’œuvre, ce qui est remarquable pour l’époque. 

La visite dure environ 1 heure si l’on fait la balade du Presidential Trail, ce que je recommande vivement. C’est une boucle de 800 m qui grimpe facilement aux pieds des sculptures. 


À une trentaine de kilomètre de là se trouve le Crazy Horse Memorial. 


Crazy Horse Memorial : Dakota du Sud                  Entrée 24$ (voiture pour 2 personnes) et de 30$ (voiture pour 3 personnes et plus)

 

C’est un monument sculpté dans la montagne d'après le projet de Korczak Ziółkowski, représentant Crazy Horse, un guerrier 

et chef sioux du clan Oglala, tribu des Lakota, monté sur un cheval et pointant le doigt vers l'horizon. Le monument est en 

cours de réalisation sur la Thunderhead Mountain, sur un sol considéré comme sacré par certains Amérindiens. 

Les dimensions finales de la sculpture seront de 195 m de longueur pour 172 m de hauteur. 











La tête de Crazy Horse mesurera 27 m de haut ; en comparaison, les têtes des quatre Présidents des États-Unis représentées sur le mont Rushmore mesurent 18 m de haut. La réalisation du monument a débuté en 1948 et il est toujours loin d'être achevé. Une fois fini, il s'agira d'une des plus grandes sculptures au monde après la statue de l'Unité. Le visage de Crazy Horse fut terminé et inauguré en 1998. 


Il y a un bus qui vous emmène au pied de Crasy Horse, il vous en coutera 4$ par personne. 


En fin d’après-midi, nous sommes allés dans la petite ville de Custer pour y passer la nuit. Le lendemain nous avons pris la voiture pour le Custer State Park. Nous avons décidé de passer par l’entrée Nord-Ouest, Sylvan Lake Entrance pour prendre la route scénique SD-87 et voir le fameux Needle Eye Tunnel. 


Custer State Park : Dakota du Sud                                                                                 N’accepte pas le Pass America The Beautiful (Entrée 15$)


C’est le premier et le plus ancien des parcs du Dakota du Sud. Il est célèbre pour ses paysages, sa route panoramique dans ses superbes needles 

“aiguilles ou pinacles“, et il permet une rencontre directe et inoubliable avec l’animal le plus mythique de l’Ouest : le bison (1 500 dans le parc). Bien sûr, il regorge également de beaucoup d’autres animaux, comme des biches, des antilopes, des chiens de prairie, 

des coyotes, des loutres de rivière, des couguars et bien d’autres.


Needles Highway

La route Needles serpente à travers des paysages spectaculaires des Black Hills. Ce tronçon de route de 22 km a été achevé en 1922. Le paysage est parsemé de pinacles rocheux de granit d'un autre monde. En conduisant sur cette route sinueuse, vous aurez une meilleure appréciation du formidable défi que les équipes de construction ont dû affronter en essayant de faire de ce projet une réalité !

L'ensemble du trajet est incroyable, mais le tunnel Needles Eye est vraiment unique. Il s'agit d'un tronçon de route à une voie qui traverse le granit. Dimensions du tunnel : 2,60 m de large et 3,40 m de hauteur donc si vous conduisez un très gros SUV ou un camping-car, soyez sûr de ses dimensions avant de vous lancer. 
















Wild Like Loop Road

Située au Sud du parc, c’est une belle route vallonnée de 29 km qui traverse de belles prairies. Ce circuit permet d’observer une grande partie des animaux qui peuplent le parc. 
















En début d’après-midi nous avons repris la route en direction de la ville de Casper pour y passer la nuit. (360 km - 3h40)


Le lendemain nous avions pas mal de route à faire pour aller vers le Flaming Gorge National Recreation Area dans l’état de l’Utah. Nous sommes partis assez tôt pour faire nos 480 km en 4h40. 


Flaming Gorge National Recreation Area : Utah                      Entrée gratuite sauf accès aux zones portuaires : 5$ par voiture


Ce parc protège une zone de 840 km² entre le Nord de l'Utah et le Sud du Wyoming comprenant le Flaming Gorge Reservoir, une étendue d'eau créée en 1964 par la construction du barrage de Flaming Gorge sur la Green River. L'étendue d'eau ainsi créée, de 170 km² s'étend sur 146 km de long !

La visite de Flaming Gorge est très rapide mais reste une étape intéressante. Prévoir deux bonnes heures pour visiter les deux secteurs du Parc les plus incontournables: Sheep Creek à l'Ouest et Red Canyon au Sud-Ouest.
















Pour ceux qui veulent rester quelques jours, le parc propose pour les visiteurs l’été de la randonnée pédestre, de la navigation de plaisance et sports nautiques, de la pêche, de la planche à voile, et l’hivers du ski de fond et de la motoneige.


Après avoir déjeuner nous sommes partis vers Salt Lake City, notre dernière étape avant de clôturer notre voyage. 


Salt Lake City : Utah


Capital de l’Utah, cette ville a été fondée au XIXe siècle par des pionniers mormons de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, couramment appelés mormons, conduits par leur chef d'alors, Brigham Young. Elle est désormais le siège mondial de cette Église. La ville a été ainsi nommée pour sa proximité avec le Grand Lac Salé, en anglais, Great Salt Lake. Elle s'est d'abord appelée Great Salt Lake City avant de prendre son nom actuel en 1868. Son altitude varie entre 1 284 et 2 870 mètres, avec une moyenne de 1 320 mètres.

Les 148 pionniers mormons composés de 143 hommes, trois femmes et deux enfants, ont créé la ville en juillet 1847. Menés par Brigham Young, ces mormons avaient fui les persécutions religieuses qui avaient abouti au lynchage de leur prophète, Joseph Smith, et traversé les États-Unis sur 2 000 km. La première année sur place est difficile car les récoltes sont compromises par des gelées tardives puis par la sécheresse et enfin par les criquets. 
















C’est vraiment une ville superbe, propre et jeune. 


Les lieux à voir sont le Capitole et son parc, et bien sûr le Temple Square. 

C’est le cœur de Salt Lake City, un véritable Vatican des Mormons. Il est constitué de plusieurs bâtiments dans un site de 40 000 m², préservés derrière de grandes barrières, mais ouvertes à la visite du public et c’est gratuit. On y trouve le Temple de Salt Lake City, le Tabernacle, le Salt Lake Assembly Hall, le Monument des Mouettes (Seagull Monument), deux centres de visiteurs. 

Ces dernières années, l'usage du nom de Temple Square s'est modifié incluant d'autres immeubles immédiatement adjacents à Temple Square, le Joseph Smith Memorial Building, le centre humanitaire, le centre de conférence, les bâtiments administratifs de l'Église, la bibliothèque d'histoire familiale (bibliothèque de généalogie), le musée d'histoire de l'Église, le bâtiment administratif de la Société de secours (Relief Society Building). 


En dehors de Salt Lake City, nous sommes allés au bord du Great Salt Lake. 


Great Salt Lake

Il s'agit du plus grand lac salé du continent américain, le quatrième lac clos du monde et il fait partie des cinquante plus grands lacs de la planète. Une année ordinaire, la superficie du lac est de 4 400 km² mais sa taille fluctue selon le volume des précipitations. Ainsi, en 1963, le lac ne recouvrait plus que 2 460 km² alors que sa taille était de 8 547 km² en 1983. Les régions à l’Ouest et au Sud du lac sont particulièrement inhospitalières, étant constituées de larges étendues planes et salées. Depuis 1914, celles-ci constituent le prestigieux cadre des records du monde de vitesse : ce “terrain de jeu“ est le plus vaste au monde.









This Is The Place Heritage

Le parc abrite Old Deseret Village, un musée d'histoire à ciel ouvert où vous pourrez découvrir à quoi ressemblait la vie au milieu des années 1800 dans l'Utah. Tout un village a été soigneusement recréé pour raconter l’histoire et la vie quotidienne des villageois de l’époque. Tous ses bâtiments historiques ont été soigneusement restaurés. Avec une cinquantaine d’édifices, vous y découvrirez des maisons, des magasins, des églises, une école et d'autres structures essentielles à cette communauté de pionniers Mormons qui ont tout construit en partant de rien.

Et pour rendre l'image parfaite, le village est rempli de “ vrais citoyens “. Plus de 150 animateurs vous expliquent, en costumes d’époque, la vie quotidienne des premiers pionniers en vous faisant participer à certaines tâches. 

C’est un bel endroit où l’on remonte le temps, et où l’on apprend comment ces hommes et ces femmes ont vécu, ont travaillé et ont réussi à construire un lieu de vie après des longs mois passés à traverser les Rocheuses. Ils vous proposent aussi des balades en calèche, un restaurant et pleins d’activités et d’animations pour grands et petits. 















Ce beau road trip de 4 500 kilomètres à travers 6 états arrivait à sa fin, nous avons rendu la voiture à l’aéroport pour rentrer en France. 

Les vacances étaient finies !




                                                                                                                                                                  Voyage coup de cœur

 


Conclusion : Je ne vais pas être objectif…  Comme j’aime les road trips surtout aux États Unis, j’ai encore une fois adoré. Ce sentiment de liberté sur ces magnifiques longues routes américaines qui vous emmènent dans des contrées lointaines, où les paysages plus beaux les uns que les autres vous émerveillent à chaque instant. 

Les États Unis est un pays tellement grand qu’il faudrait une vie entière pour arriver à tout voir. Ils ont tellement de parcs nationaux ou 

privés éparpillés à travers le pays qu’il me faudra encore plusieurs périples pour découvrir tous ces trésors de la nature. Le voyage que je vous ai fait partager à travers six États, nous a fait découvrir de nouveaux parcs, incontournables et extraordinaires, complètements différents du premier voyage en 2005. 

Encore une fois nous avons vécu une expérience inoubliable ! Je repartirai très bientôt aux USA…
















                                                                                                                  Patchwork en photos de notre voyage


                                                                                Carte de notre périple






 













——————————————————————————————————————————————————————————————————————————







Que faire aux USA ?
N’oubliez pas lorsque vous rentrez pour la première fois dans un parc national aux États Unis de prendre à la guérite la carte Pass America The Beautiful. Bien sûr, cela vaut le coup seulement si vous avez l’intention d’en visiter plus de 4 dans votre road trip.
Que faire aux USA ? Californie Blog voyage Evasion Découverte
Que faire aux USA ? Californie     Ce monstre sacré de la forêt a entre 2 300 et 2 700 ans, ses mensurations dépassent tous les superlatifs.  84 mètres de haut, 11 mètres de diamètre et un poids total de 1 256 tonnes qui font de lui le plus gros  organisme vivant de la planète. La première de ses branches se trouve à 39 mètre du sol.
Que faire aux USA ? Nevada
Que faire aux USA ? Nevada
Que faire aux USA ? Nevada
Nous avons trouvé un motel dans la petite ville de Jackson Town. Située à 1 901 m d’altitude cette ville, très sympa aux allures de Far west, est en faite un station de ski l’hiver. L’été, elle permet de pratiquer des activités de plein air comme l'équitation, la pêche, le rafting ou encore la randonnée.
Nous avons trouvé un motel dans la petite ville de Jackson Town. Située à 1 901 m d’altitude cette ville, très sympa aux allures de Far west, est en faite un station de ski l’hiver. L’été, elle permet de pratiquer des activités de plein air comme l'équitation, la pêche, le rafting ou encore la randonnée.
Nous avons trouvé un motel dans la petite ville de Jackson Town. Située à 1 901 m d’altitude cette ville, très sympa aux allures de Far west, est en faite un station de ski l’hiver. L’été, elle permet de pratiquer des activités de plein air comme l'équitation, la pêche, le rafting ou encore la randonnée.
Avec ses 9 000 km², ce un parc immense est situé dans une zone volcanique à l’activité intense, abritant la plus  grande concentration de phénomènes géothermiques du monde. Avec ses 300 geysers dans le parc, il contient  deux tiers des geysers de la planète et de nombreuses sources chaudes. L'une des figures emblématiques du parc  est le geyser “ Old Faithful “. Adossé aux montagnes Rocheuses nées du glissement de la plaque Farallon sous la  plaque nord-américaine, la région de Yellowstone a été le théâtre d'éruptions gigantesques, entrecoupées de  phénomènes telluriques plus discrets.
Avec ses 9 000 km², ce un parc immense est situé dans une zone volcanique à l’activité intense, abritant la plus  grande concentration de phénomènes géothermiques du monde. Avec ses 300 geysers dans le parc, il contient  deux tiers des geysers de la planète et de nombreuses sources chaudes. L'une des figures emblématiques du parc  est le geyser “ Old Faithful “. Adossé aux montagnes Rocheuses nées du glissement de la plaque Farallon sous la  plaque nord-américaine, la région de Yellowstone a été le théâtre d'éruptions gigantesques, entrecoupées de  phénomènes telluriques plus discrets.
Avec ses 9 000 km², ce un parc immense est situé dans une zone volcanique à l’activité intense, abritant la plus  grande concentration de phénomènes géothermiques du monde. Avec ses 300 geysers dans le parc, il contient  deux tiers des geysers de la planète et de nombreuses sources chaudes. L'une des figures emblématiques du parc  est le geyser “ Old Faithful “. Adossé aux montagnes Rocheuses nées du glissement de la plaque Farallon sous la  plaque nord-américaine, la région de Yellowstone a été le théâtre d'éruptions gigantesques, entrecoupées de  phénomènes telluriques plus discrets.
Situé dans la partie Sud-Ouest de la Grand Loop Road, c’est par là que nous avons commencer à découvrir ces merveilles.
Situé dans la partie Sud-Ouest de la Grand Loop Road, c’est par là que nous avons commencer à découvrir ces merveilles.
Situé dans la partie Sud-Ouest de la Grand Loop Road, c’est par là que nous avons commencer à découvrir ces merveilles.
Situé dans la partie Sud-Ouest de la Grand Loop Road, c’est par là que nous avons commencer à découvrir ces merveilles.
Situé dans la partie Sud-Ouest de la Grand Loop Road, c’est par là que nous avons commencer à découvrir ces merveilles.
Situé dans la partie Sud-Ouest de la Grand Loop Road, c’est par là que nous avons commencer à découvrir ces merveilles.
Situé dans la partie Sud-Ouest de la Grand Loop Road, c’est par là que nous avons commencer à découvrir ces merveilles.
Situé dans la partie Sud-Ouest de la Grand Loop Road, c’est par là que nous avons commencer à découvrir ces merveilles.
Ce geyser produit l'un des plus grands jets d'eau chaude et de vapeur au monde, avec le Strokkur islandais.  Comment il fonctionne ? Le Old faithful est un geyser de type dit “ en cône “. Sa taille est relativement petite, mais il possède un étroit conduit qui le relie à une nappe phréatique bouillonnante, en contact avec une chambre magmatique géante, le fameux supervolcan du Yellowstone.
Ce geyser produit l'un des plus grands jets d'eau chaude et de vapeur au monde, avec le Strokkur islandais.  Comment il fonctionne ? Le Old faithful est un geyser de type dit “ en cône “. Sa taille est relativement petite, mais il possède un étroit conduit qui le relie à une nappe phréatique bouillonnante, en contact avec une chambre magmatique géante, le fameux supervolcan du Yellowstone.
Cette partie du parc, regroupe des sources d’eaux chaudes et de geysers. Nommé ainsi pour son sable noir en obsidienne, ce bassin d’eau chaude a une température de 93 °C.  L'obsidienne, qui est une roche volcanique vitreuse et riche en silice, se forme lorsque la lave se refroidit trop rapidement et devient la matière première naturelle du verre. Ce sable d'obsidienne rare couvre une grande partie du bassin de sable noir.
Cette partie du parc, regroupe des sources d’eaux chaudes et de geysers. Nommé ainsi pour son sable noir en obsidienne, ce bassin d’eau chaude a une température de 93 °C.  L'obsidienne, qui est une roche volcanique vitreuse et riche en silice, se forme lorsque la lave se refroidit trop rapidement et devient la matière première naturelle du verre. Ce sable d'obsidienne rare couvre une grande partie du bassin de sable noir.
Cette partie du parc, regroupe des sources d’eaux chaudes et de geysers. Nommé ainsi pour son sable noir en obsidienne, ce bassin d’eau chaude a une température de 93 °C.  L'obsidienne, qui est une roche volcanique vitreuse et riche en silice, se forme lorsque la lave se refroidit trop rapidement et devient la matière première naturelle du verre. Ce sable d'obsidienne rare couvre une grande partie du bassin de sable noir.
Cette partie du parc, regroupe des sources d’eaux chaudes et de geysers. Nommé ainsi pour son sable noir en obsidienne, ce bassin d’eau chaude a une température de 93 °C.  L'obsidienne, qui est une roche volcanique vitreuse et riche en silice, se forme lorsque la lave se refroidit trop rapidement et devient la matière première naturelle du verre. Ce sable d'obsidienne rare couvre une grande partie du bassin de sable noir.
Cette partie du parc, regroupe des sources d’eaux chaudes et de geysers. Nommé ainsi pour son sable noir en obsidienne, ce bassin d’eau chaude a une température de 93 °C.  L'obsidienne, qui est une roche volcanique vitreuse et riche en silice, se forme lorsque la lave se refroidit trop rapidement et devient la matière première naturelle du verre. Ce sable d'obsidienne rare couvre une grande partie du bassin de sable noir.
Cette partie du parc, regroupe des sources d’eaux chaudes et de geysers. Nommé ainsi pour son sable noir en obsidienne, ce bassin d’eau chaude a une température de 93 °C.  L'obsidienne, qui est une roche volcanique vitreuse et riche en silice, se forme lorsque la lave se refroidit trop rapidement et devient la matière première naturelle du verre. Ce sable d'obsidienne rare couvre une grande partie du bassin de sable noir.
Ce secteur est connu pour avoir quelques une des plus grandes et belles piscines colorées naturelles du parc dont la plus connue : Grand Prismatic Spring.
Ce secteur est connu pour avoir quelques une des plus grandes et belles piscines colorées naturelles du parc dont la plus connue : Grand Prismatic Spring.
Ce secteur est connu pour avoir quelques une des plus grandes et belles piscines colorées naturelles du parc dont la plus connue : Grand Prismatic Spring.
Ce secteur est connu pour avoir quelques une des plus grandes et belles piscines colorées naturelles du parc dont la plus connue : Grand Prismatic Spring.
Ce secteur est connu pour avoir quelques une des plus grandes et belles piscines colorées naturelles du parc dont la plus connue : Grand Prismatic Spring.
Ce secteur est connu pour avoir quelques une des plus grandes et belles piscines colorées naturelles du parc dont la plus connue : Grand Prismatic Spring.
C’est une quatrième section où l’on peut découvrir des piscines et des geysers actifs.
C’est une quatrième section où l’on peut découvrir des piscines et des geysers actifs.
C’est une quatrième section où l’on peut découvrir des piscines et des geysers actifs.
C’est une quatrième section où l’on peut découvrir des piscines et des geysers actifs.
C’est une quatrième section où l’on peut découvrir des piscines et des geysers actifs.
C’est une quatrième section où l’on peut découvrir des piscines et des geysers actifs.
C’est une quatrième section où l’on peut découvrir des piscines et des geysers actifs.
Vieille de 590 000 ans, la Lower Yellowstone Falls est la plus grande chute d’eau des montagnes Rocheuses des États-Unis.
Vieille de 590 000 ans, la Lower Yellowstone Falls est la plus grande chute d’eau des montagnes Rocheuses des États-Unis.
Elle est plus petite que sa voisine, elle ne mesure que 33 m de haut mais reste impressionnante et magnifique dans ce décor exceptionnel.
Elle est plus petite que sa voisine, elle ne mesure que 33 m de haut mais reste impressionnante et magnifique dans ce décor exceptionnel.
e secteur est très différent de ce qu’on avait vu jusqu’ici à Yellowstone. À Mud Vulcano, la boue est reine et vous découvrirez beaucoup de marmites de boue. Ces formations de boues, autrefois appelés salses lorsqu'ils paraissaient de taille modeste, sont la conséquence de l'expulsion de gaz souvent abondant, principalement à base de méthane et d'hydrocarbures légers, mais également du dioxyde de carbone et de l'azote avec de la vapeur d'eau assez chaude ; boue, c'est-à-dire d'argiles et d'eau.
e secteur est très différent de ce qu’on avait vu jusqu’ici à Yellowstone. À Mud Vulcano, la boue est reine et vous découvrirez beaucoup de marmites de boue. Ces formations de boues, autrefois appelés salses lorsqu'ils paraissaient de taille modeste, sont la conséquence de l'expulsion de gaz souvent abondant, principalement à base de méthane et d'hydrocarbures légers, mais également du dioxyde de carbone et de l'azote avec de la vapeur d'eau assez chaude ; boue, c'est-à-dire d'argiles et d'eau.
e secteur est très différent de ce qu’on avait vu jusqu’ici à Yellowstone. À Mud Vulcano, la boue est reine et vous découvrirez beaucoup de marmites de boue. Ces formations de boues, autrefois appelés salses lorsqu'ils paraissaient de taille modeste, sont la conséquence de l'expulsion de gaz souvent abondant, principalement à base de méthane et d'hydrocarbures légers, mais également du dioxyde de carbone et de l'azote avec de la vapeur d'eau assez chaude ; boue, c'est-à-dire d'argiles et d'eau.
e secteur est très différent de ce qu’on avait vu jusqu’ici à Yellowstone. À Mud Vulcano, la boue est reine et vous découvrirez beaucoup de marmites de boue. Ces formations de boues, autrefois appelés salses lorsqu'ils paraissaient de taille modeste, sont la conséquence de l'expulsion de gaz souvent abondant, principalement à base de méthane et d'hydrocarbures légers, mais également du dioxyde de carbone et de l'azote avec de la vapeur d'eau assez chaude ; boue, c'est-à-dire d'argiles et d'eau.
e secteur est très différent de ce qu’on avait vu jusqu’ici à Yellowstone. À Mud Vulcano, la boue est reine et vous découvrirez beaucoup de marmites de boue. Ces formations de boues, autrefois appelés salses lorsqu'ils paraissaient de taille modeste, sont la conséquence de l'expulsion de gaz souvent abondant, principalement à base de méthane et d'hydrocarbures légers, mais également du dioxyde de carbone et de l'azote avec de la vapeur d'eau assez chaude ; boue, c'est-à-dire d'argiles et d'eau.
Après deux jours fantastiques à la découverte de ce merveilleux parc de Yellowstone, nous avons pris la route US 14 pour la ville de Cody qui est seulement à 125 kilomètres. Le paysage était magnifique.
Après deux jours fantastiques à la découverte de ce merveilleux parc de Yellowstone, nous avons pris la route US 14 pour la ville de Cody qui est seulement à 125 kilomètres. Le paysage était magnifique.
Après deux jours fantastiques à la découverte de ce merveilleux parc de Yellowstone, nous avons pris la route US 14 pour la ville de Cody qui est seulement à 125 kilomètres. Le paysage était magnifique.
C’est un ensemble de bâtiments historiques de l'Ouest américain et d'artefacts, datant de 1879–1901. Une grande partie de l'ensemble est issue de bâtiments et d’objets de moins de 150 km de Cody, la ville que Buffalo Bill et ses associés ont fondée en 1895.
C’est un relief volcanique qui forme un monolithe naturel situé dans le parc Devils Tower National Monument. Sa hauteur est de 386 m au-dessus des terres environnantes et son sommet atteint 1 558 m d'altitude. La moitié supérieure du relief est constituée de très nombreux prismes phonolitiques, réguliers, d’environ 4 m de largeur pour 150 m de hauteur.
C’est un relief volcanique qui forme un monolithe naturel situé dans le parc Devils Tower National Monument. Sa hauteur est de 386 m au-dessus des terres environnantes et son sommet atteint 1 558 m d'altitude. La moitié supérieure du relief est constituée de très nombreux prismes phonolitiques, réguliers, d’environ 4 m de largeur pour 150 m de hauteur.
C’est un relief volcanique qui forme un monolithe naturel situé dans le parc Devils Tower National Monument. Sa hauteur est de 386 m au-dessus des terres environnantes et son sommet atteint 1 558 m d'altitude. La moitié supérieure du relief est constituée de très nombreux prismes phonolitiques, réguliers, d’environ 4 m de largeur pour 150 m de hauteur.
J’avais toujours voulu voir de mes yeux ce fascinant monument sculpté dans la roche qui retrace 150 ans de l’histoire des États Unis. .   Il s’agit d'un mémorial national américain représentant une sculpture monumentale de granite réalisée entre 1927 et 1941. Les sculptures de Gutzon Borglum, hautes de dix-huit mètres, représentent quatre des présidents les plus marquants de l'histoire américaine des années 1770 aux années 1900.
J’avais toujours voulu voir de mes yeux ce fascinant monument sculpté dans la roche qui retrace 150 ans de l’histoire des États Unis. .   Il s’agit d'un mémorial national américain représentant une sculpture monumentale de granite réalisée entre 1927 et 1941. Les sculptures de Gutzon Borglum, hautes de dix-huit mètres, représentent quatre des présidents les plus marquants de l'histoire américaine des années 1770 aux années 1900.
J’avais toujours voulu voir de mes yeux ce fascinant monument sculpté dans la roche qui retrace 150 ans de l’histoire des États Unis. .   Il s’agit d'un mémorial national américain représentant une sculpture monumentale de granite réalisée entre 1927 et 1941. Les sculptures de Gutzon Borglum, hautes de dix-huit mètres, représentent quatre des présidents les plus marquants de l'histoire américaine des années 1770 aux années 1900.
J’avais toujours voulu voir de mes yeux ce fascinant monument sculpté dans la roche qui retrace 150 ans de l’histoire des États Unis. .   Il s’agit d'un mémorial national américain représentant une sculpture monumentale de granite réalisée entre 1927 et 1941. Les sculptures de Gutzon Borglum, hautes de dix-huit mètres, représentent quatre des présidents les plus marquants de l'histoire américaine des années 1770 aux années 1900.
C’est un monument sculpté dans la montagne d'après le projet de Korczak Ziółkowski, représentant Crazy Horse, un guerrier  et chef sioux du clan Oglala, tribu des Lakota, monté sur un cheval et pointant le doigt vers l'horizon.
C’est un monument sculpté dans la montagne d'après le projet de Korczak Ziółkowski, représentant Crazy Horse, un guerrier  et chef sioux du clan Oglala, tribu des Lakota, monté sur un cheval et pointant le doigt vers l'horizon.
C’est un monument sculpté dans la montagne d'après le projet de Korczak Ziółkowski, représentant Crazy Horse, un guerrier  et chef sioux du clan Oglala, tribu des Lakota, monté sur un cheval et pointant le doigt vers l'horizon.
Il s'agit du plus grand lac salé du continent américain, le quatrième lac clos du monde et il fait partie des cinquante plus grands lacs de la planète. Une année ordinaire, la superficie du lac est de 4 400 km² mais sa taille fluctue selon le volume des précipitations.
Il s'agit du plus grand lac salé du continent américain, le quatrième lac clos du monde et il fait partie des cinquante plus grands lacs de la planète. Une année ordinaire, la superficie du lac est de 4 400 km² mais sa taille fluctue selon le volume des précipitations.
Il s'agit du plus grand lac salé du continent américain, le quatrième lac clos du monde et il fait partie des cinquante plus grands lacs de la planète. Une année ordinaire, la superficie du lac est de 4 400 km² mais sa taille fluctue selon le volume des précipitations.


© Textes et photographies : Stéphane Campagne/All rights reserved. 

Le contenu de ce site est protégé par le droit d’auteur, toute reproduction totale ou partielle est interdite







A PROPOS  -  CONTACT    

Copyright © / TOUS DROITS RÉSERVÉS   -   BLOG PHOTOS/VOYAGE    -  MENTIONS LÉGALES 

Facebook
OK

Ce site web utilise les cookies. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus de détails.