Voyage  Evasion  Découverte 

                                                                                                                                                   By Steph

BLOG POUR LES AMOUREUX DES VOYAGES

Voyage Evasion Decouverte
Facebook

        ——————————————————————————————————————————————————————————————————————————

Colombie-Britannique  -  Alberta  -  Quebec

Vancouver  -  Île de Vancouver  -  Tofino  -  Victoria  -  Hope  -  Othello Tunnels  -  Revelstoke  -  Golden  -  Yoho National Park 

Emerald Lake  -  La route 93  -  Banff National Park  -  Banff  -  Moraine Lake  - Lac Louise  -  Sulphur Mountain  -  Bow Lake  -  Peyto Lake 

Jasper National Park  -  Colombia Icefield  -  Jasper  -  Maligne Lake  -  Montréal  -  Ville de Quebec

CANADA

















À la découverte de la nature…


D’un océan à l’autre, le Canada regorge de merveilles inattendues qui réveilleront l’explorateur qui sommeille en vous...

Du ciel bleu aux forêts d’un vert profond en passant par le bleu turquoise des lacs, sur fond de montagnes enneigées, ce pays rassemble les plus beaux paysages naturels de l’Amérique du Nord.

Nous avions rendez-vous avec les grands espaces...

Le Canada, un pays où l’on compte plus de lacs que d’habitants, où la nature impose sa loi pour nous offrir une pléiade de paysages d’une beauté exceptionnelle.

De la Colombie Britannique à L’Alberta en finissant par la région de Québec, cette terre abrite quelques-unes des plus belles régions du pays, entre glaciers, montagnes vertigineuses et immenses forêts alpines. En un mot : grandiose !

Le territoire terrestre canadien s'étend sur 10 millions de km², ce qui en fait le deuxième pays du monde pour la superficie après la Russie. Le territoire contient plus de 31 700 lacs, ce qui fait du Canada l'un des pays possédant les plus grandes réserves d'eau douce du globe. 

Le nom du Canada provient du mot iroquois “Kanata“, le “ K “ se prononçant comme un “ G “ et le “ T “ comme un “ D “ (ce qui signifie “village, établissement ou terre“). En 1535, les habitants indigènes de l'actuelle ville et région de Québec utilisèrent ce mot pour guider le navigateur breton Jacques Cartier jusqu'au village de Stadaconé. Cartier utilisa par la suite le mot “Canada“ non seulement pour désigner ce village, mais également pour l'ensemble des terres de Donnacona, chef de Stadaconé. 


Le Canada est pour moi une destination coup de cœur. La première fois 

que j’ai eu la chance d’y aller, c’était en 1994 pour un road trip de 3 semaines. 

Oh là là, cela ne me rajeunit pas !!! J’avais passé des vacances inoubliables.

Vingt et une années sont passées et je décide de revenir dans mon pays 

fétiche. Nous voilà partis début juin, à deux, pour 15 jours pour un road trip

à travers 3 provinces du Canada.                                                                                                                  En 1994 

                                                                                                                                                                                                                                          En 2015  

Informations : Pour rentrer au Canada vous devez faire la demande d'une AVE (Autorisation de Voyage Électronique) ou d'un Visa. 

Voici le lien : 


Nous sommes arrivés, après 10h de vol, à Vancouver, dans la province de la Colombie-Britannique 

sur les côtes Ouest du Canada. 


La Colombie-Britannique


La Colombie-Britannique est la province la plus occidentale du Canada, elle longe la côte Pacifique

du Canada. La province est majoritairement dominée par des chaînes montagneuses, notamment les

Rocheuses canadiennes, la chaîne Côtière, la chaîne des Cassiars et la chaîne Columbia. La côte, 

très montagneuse, est renommée pour ses nombreux fjords bordés de forêts, qui contribuent à 

rendre les paysages spectaculaires. Cette province offre aux visiteurs, sept parcs nationaux de toute 

beauté et plus de 600 parcs provinciaux très bien entretenus, le plus grand nombre de glaciers en 

Amérique du Nord, des forêts à perdre de vue qui occupent environ 56% du territoire, et 6 500 îles 

le long de la Côte pacifique. Un vrai petit paradis pour les habitants et les voyageurs !!


Vancouver :                                                                                                                 Ville coup de cœur  


C’est vraiment une ville que j’adore. Vancouver est régulièrement citée comme l'une des cinq meilleures villes au monde 

pour sa qualité de vie, et l'Economist Intelligence Unit l'a classée parmi les dix villes les plus agréables durant cinq années 

consécutives. Vancouver est réputée pour la qualité de vie qu’elle offre et pour la douceur de son climat dans un pays 

généralement glacial. Car ici, on sort, on court et on profite activement d’un relief idéal, entre mer et montagne. Vancouver est une petite ville devenue grande qui, comme la plupart des agglomérations canadiennes, se transforme à vue d’œil. Ici on profite de la vie… c’est un art de vivre à la citadine, toujours proche de la nature : Après le travail, on court le long de la mer, on fait du yoga, on se déplace en bus ou à vélo, on va boire un verre de temps en temps, on se baigne, on va randonner et le week-end, on skie dans les stations environnantes. C’est son identité et ce qui la rend si spéciale et si attractive.


Le Downtown : (centre-ville)

Très représentatif des grandes villes américaines avec ses buildings et ses grands boulevards, le centre-ville n’est cependant pas très grand. En effet, ça ne vous prendra pas plus d’une trentaine de minutes pour le parcourir. Faire du shopping à Pacific Centre ou sur Robson street, boire un verre ou dîner sur Granville street, s’attarder sur la promenade de Canada Place, voici comment vous occuperez votre temps libre à Vancouver !















Quartier Gastown

C’est l'un des quartiers historiques de Vancouver, situé au Nord-Est du centre-ville, adjacent au Downtown Eastside. Gastown était le cœur du premier centre-ville de Vancouver. Le quartier tire son nom de John Deighton, surnommé "Gassy Jack", un marin et barman arrivé en 

1867 pour ouvrir le premier bar du quartier. Le quartier devint rapidement un centre pour le commerce. Il fut incorporé à la ville de Vancouver en 1886 et ravagé par le "grand feu de Vancouver" la même année : tout le quartier fut détruit à l'exception de deux bâtiments. Le quartier fut donc entièrement reconstruit et continua de prospérer. 

Parmi les lieux remarquables se trouvent ː

  •  La galerie commerciale “The Landing”, la “Gastown Inuit Gallery“ qui expose des œuvres signées par des artistes d'origine autochtone. 

  •  L’ancienne gare du chemin de fer du Waterfront qui accueille le seabus et le skytrain.

  •  L'horloge à vapeur de Gastown (Gastown Steam Clock).
















C’est un quartier très agréable où le charme d'antan opère. On peut flâner dans ses rues pavées bordées de bâtiments victoriens à la recherche de la singulière horloge à vapeur. Malgré son apparence rétro, elle ne date que de 1977. Ce quartier a bénéficié d'un programme important de revalorisation destiné à attirer des personnes plus aisées, et est devenu aujourd'hui le lieu de rencontre de l'histoire de la vieille ville et de la modernité chic citadine. Quartier très animé, un grand nombre de ses constructions d'origine abritent désormais des bars et des restaurants.


Coal Harbour

Idéal pour une balade détente au bord de l’eau. Ce quartier relativement nouveau de la ville de Vancouver se trouve à côté du quartier West End au Sud et Stanley Park au Nord. Le quartier se compose de nombreuses tours d'appartements. Coal Harbour abrite l'aérodrome de Vancouver Harbour Water. C’est vraiment dépaysant de voir tous ces hydravions stationnés les uns derrière les autres en attentant de partir pour quelques destinations. Je n’avais qu’une envie, c’était d’en prendre un et partir à l’aventure au-dessus des grandes contrées sauvages canadiennes. C’est quand même un des moyens de transport les plus courants au Canada !! 

En marchant le long des quais vous découvrirez un cabanon bancal sur pilotis. Je n’ai pas réussi à savoir à quoi il servait. 

Peut-être une œuvre d’art ou une déco… En tout cas, c’est très original. 
















Île Granville

C’est un petit quartier très animé de Vancouver sur l'île de False Creek, situé au Sud du pont Granville Street qui le relie au centre-ville. Granville est l'ancien nom de Vancouver, qui fut renommée en 1886. L'ancien nom fut conservé par le quartier sillonné par la rue Granville. 

Vivant et artistique avec son populaire marché public, ses restaurant, ses galeries d’art et ses boutiques, ce quartier est très agréable pour y passer une heure ou deux. The Public Market, très coloré, se trouve dans un bâtiment bâti en 1917. 















 

Stanley Park

C’est un superbe parc qui se situe sur la pointe Est de Vancouver. Cette oasis de plus de 400 hectares, peuplée de cèdres et de sapins, crée une atmosphère de tranquillité et offre un point de vue imprenable sur les différents quartiers de Vancouver tout au long de la route circulaire en bord de mer. Il est possible d'en faire le tour en se promenant, à pied ou en vélo, le long de la piste cyclable et piétonne de 8,85km qui l'entoure, ou bien de le traverser en empruntant les nombreuses pistes qui le sillonnent. Le lac de Beaver est une oasis de paix au milieu de la forêt. Il y a plusieurs statues dans le parc mais la plus emblématique de Vancouver est la statue de la fille en combinaison de plongée. Située sur un gros rocher dans l'océan au bord du parc Stanley, cette statue est souvent confondue avec la statue de la sirène de Copenhague. Et bien non ! Ce n'est certainement pas une sirène mais bien une plongeuse. Cette statue a été offerte, le 10 juin 1972, au Vancouver Park Board par le sculpteur Elek Imredy. Elle représente la dépendance de Vancouver à l'égard de la mer. 











Il y a un ensemble de sculptures en bronze sur lequel nous avons craqué qui se situent dans le parc Morton. Elles se nomment les A-maze-ing Laughter. Dans A-maze-ing Laughter, l'artiste basé à Pékin, Yue Minjun, dépeint sa propre image de rire emblématique, avec des sourires béants et des yeux fermés dans un état de rire hystérique. Plus on regarde les 14 figures en bronze coulé, plus la contradiction de la forme silencieuse et figée de la sculpture devient évidente. Elles sont vraiment captivantes et inspirent automatiquement une interaction ludique sans fin. J’ai vraiment bien aimé…











À Vancouver, nous avons séjourné au Best Western Premier Chateau Granville Hotel. Super central, 

nous avons pu tout faire à pied. Les chambres sont très agréables et grandes. Le personnel agréable est très 

compétant. Vraiment, nous avons passé un très bon séjour. 


Après trois jours à Vancouver, nous avons loué une voiture et nous sommes partis en direction de l’île de Vancouver. 


Pour aller sur l’île de Vancouver, nous sommes allés à Horseshoe Bay pour prendre le ferry. C’est une communauté côtière située à l'embouchure de la baie Howe (Howe Sound) au bord du détroit de Géorgie (Strait of Georgia) qui sépare l'île de Vancouver du continent.

De-là des ferrys partent toutes les deux heures pour la petite ville de Nanaimo. La première traversée est à 6h15 

et la dernière à 22h10. Elle dure 1h40.                                                                                                                     Voici le lien : 


Île de Vancouver


Cette grande île côtière du Nord-Ouest Pacifique d'Amérique du Nord est séparée du Canada continental par trois 

détroits. Elle est la plus grande île de la côte Ouest de l'Amérique avec 32 134 km², soit, à titre de comparaison, une 

superficie légèrement supérieure à celle de la Belgique.  

L'île de Vancouver est un paradis pour les amateurs de nature sauvage. Avec ses importantes forets tempérées guides, elle est dotée de l'un des écosystèmes les plus variés au monde. Du Nord peu habité et sauvage, ouvrant l'accès à la forêt pluviale "Great Bear", jusqu'à la très british capitale Victoria au Sud, donnant sur le chapelet des îles Gulf. 

Pour les vrais randonneurs, sur la côte Sud-Ouest, le Sentier de la Côte-Ouest vous offrira une 

randonnée de 75 km de long, traversant la réserve de parc national Pacific Rim. Forêts luxuriantes, 

marais, prairies, plages sauvages, montagnes, océans, fleuves et lacs se côtoient sur ce petit territoire. 

C’est un magnifique écrin pour des aventures de plein air variées, de la simple randonnée 

d'observation aux sorties plus sportives. 


Direction Tofino, à l’Ouest de l’île tout au bout de la route N°4. La route qui serpente à travers forêts, vallées et lacs est splendide. 


Tofino


Cette petite ville est située sur la pointe de la péninsule d'Esowista. Tofino est une station touristique réputée pour la qualité de ses plages qui attirent les surfeurs l'été, pour la richesse de son environnement marin et pour les spectaculaires forêts tempérées humides qui l'entourent. Elle est aussi connue pour ses impressionnants orages sur l'eau en hiver. 
















Chesterman Beach

C’est une belle plage idéale pour de longues promenades au bord de l’eau avec une vue superbe sur la côte boisée. Elle se trouve juste au Sud de la ville de Tofino. Elle est divisée en deux sections principales, Chesterman Beach South ou South Chestie comme l'appellent les habitants et Chesterman Beach North. D'une longueur totale de 3 km, la plage de Chesterman est divisée en son milieu par l'île Franks, qui est attachée au continent par une étroite chaussée de terre révélée à marée basse. 

















Nous avons dormi une nuit au Tofino Motel Harborview. L'établissement a un superbe emplacement, face 

aux montagnes, à la marina, et à l’océan. Les chambres sont impeccables et l’accueil a été parfait. 


Le lendemain matin, nous sommes partis en direction de Victoria. Nous avions 317 km à faire. 


Victoria


Victoria est la capitale provinciale de la Colombie-Britannique et se trouve à la pointe Sud de l'île de Vancouver. Elle a été fondée par la Compagnie de la Baie d'Hudson. La cité est nommée ainsi du nom de la reine Victoria. Comme le fort Victoria, la cité devint le centre du commerce des fourrures dans les régions de l'Ouest du Canada. Avec la découverte d'or sur le continent de la Colombie britannique en 1858, Victoria est devenue le port, la base d'approvisionnement et le centre d'équipement des mineurs sur la route des régions aurifères Cariboo. En 1866, lorsque l'île a été politiquement rattachée au continent, Victoria est restée la capitale de la colonie puis de la province en 1871. 
















Véritable havre de paix, la ville de Victoria est très agréable à vivre. Surnommée la “Ville des jardins“, c’est un lieu plein de charme, une escapade rafraîchissante, pittoresque et reposante. C’est un vrai plaisir de déambuler dans cette ville vibrante qui se savoure et qui est, à mes yeux, une destination quasi incontournable pour ceux qui voyagent dans cette région. Superbe de jour avec ses parcs et jardins fleuris, elle est aussi somptueuse la nuit, habillée de toutes ses lumières.

À ne pas manquer, L'édifice du Parlement de la Colombie-Britannique construit dans les années 1890, le majestueux Hôtel Fairmont 

Empress construit en 1908 ainsi que le Inner Harbour, un des plus beaux ports que j’ai vu lors de mes voyages. Vous y verrez des water taxis dans le port qui vous emmèneront  d’un point à un autre sans trop de frais. Il y a un forfait à 60$ canadien pour 10 voyages —> 39€

À quelques minutes du port se trouve le Fishermans’s Wharf. Très animé, c’est le point de départ de plusieurs excursions en mer et autres activités. En marchant sur les quais, vous y verrez des maisons sur pilotis, des petites boutiques ainsi que des kiosques alimentaires. Parfait pour casser la croûte au bord de l’eau. 


Nous avons séjourné au Helm’s Inn. Idéalement placé, vous pouvez laisser votre voiture et tout faire à pied. 

Même si l’hôtel n’est pas récent, il est très bien entretenu et rénové. Excellent rapport qualité/prix.


Nous quittons l’île de Vancouver par le ferry, à Swaartz Bay, pour retourner sur le continent et partir en 

direction de Hope. Nous prenons la route n°1, la mythique route Transcanadienne.  








Hope


Bien que, pour beaucoup de gens, Hope ne soit qu'un arrêt pour faire le plein d'essence et prendre un café, cette petite ville reste une destination en soit, et en toutes saisons. Elle offre des paysages magnifiques et une variété d'activités en plein 

air telles que la randonnée pédestre, le ski alpin, le ski de fond, la pêche, la chasse et toutes sortes de sports 

nautiques. Vous y découvrirez une trentaine de grandes sculptures en bois sculptées à la tronçonneuse, 

la plupart représentant la faune sauvage de la Colombie-Britannique. Et oui, Hope est devenue en 1991 la 

capitale de la sculpture à la tronçonneuse. Ses rues sont décorées de statues en bois créées lors du concours 

international annuel.


À quelques kilomètres de Hope se trouve le parc provincial de Coquihalla Canyon. 

Le parc abrite le canyon de la rivière Coquihalla. L'autre intérêt du parc est historique car il accueille les 

vestiges d'une ancienne ligne de chemin de fer construite au début du XXe siècle avec difficulté vu le caractère montagneux de la région. La ligne nécessita la construction d'un pont et d'un ensemble de tunnels dénommé Othello Tunnels. Cette ligne sera fermée en juillet 1961 et le lieu fut proclamé parc provincial en 1998. 


Othello Tunnels


Les tunnels d'Othello sont une série d'anciens tunnels et ponts ferroviaires qui traversent les chaines montagneuses 

de granit et surplombent la rivière Coquihalla. Ces 4 tunnels reliés par des ponts surplombant les rapides furent 

creusés entre 1911 et 1916 pour compléter la voie ferrée de la Kettle Valley. Malheureusement, les incessantes chutes de 

neige en hiver et les glissements de terrain auront raison de cette ligne hors du commun. Aujourd'hui, l'itinéraire n'a plus de voie ferrée, un chemin cyclable populaire suit les anciens itinéraires de train sur des ponts de bois et à travers les tunnels. Cette balade de 3,5 km aller-retour dure environ 1h.   









Information : Le parc est ouvert du 1er avril au 31 octobre. Les tunnels d'Othello sont fermés pendant les mois d'hiver en raison de conditions instables, de chutes de pierres et de glace.


Après cette petite balade, nous avons repris la route en direction de Revelstoke à 414 km de là. Cette ville s’impose comme parfaite base 

arrière sur la route des Rocheuses. 


Revelstoke


Surtout réputée pour ses pistes de ski enneigées, Revelstoke gagne à être connue en pleine saison estivale, particulièrement pour son parc national. Elle a été fondée dans les années 1880 lorsque le chemin de fer Canadien Pacifique (CFCP) a été construit dans la région. Depuis lors, elle est devenue une destination d'aventure épique. Nichée entre les chaînes de montagnes Monashee et Selkirk du Sud-Est de la Colombie-Britannique, Revelstoke regorge de beautés naturelles. 
















Le centre-ville de Revelstoke est charmant et pittoresque.  


Nous avons passé une nuit au Glacier House & Resort

Cette énorme hôtel/chalet tout en bois est superbe. Situé à 10 mn en voiture de la ville, il est dans un 

écrin de verdure. Les chambres sont spacieuses et le personnel à été au petit soin pour nous. 


Le lendemain, nous sommes partis à la découverte de cette belle région. Revelstoke offre plusieurs activités.


Railway Museum

Incontournable, ce musée rend hommage au travail titanesque des hommes qui arrachèrent à la montagne le droit d’y faire passer le train. 

Il recèle des informations fascinantes et présente des expositions sur l'histoire ferroviaire canadienne. À l’intérieur de la gare, la massive locomotive à vapeur est particulièrement impressionnante. En extérieur se trouve un grand nombre de trains de toutes sortes comme les mythiques chasse-neige ferroviaires.








Informations : Ouvert seulement les vendredi, samedi et dimanche de 10h à 16h. Tarif : 10$ canadien —> 8,50€


Conseil : Vous pouvez acheter, dès la première entrée d’un parc national, le Discovery Pass : Pass annuel de 136$ canadien —> 88,50€ par véhicule, valable pour tous les parcs nationaux du Canada et pour tous les passagers du véhicule (jusqu'à 7).             

Liste des parcs acceptant la  Carte Pass (14 parcs) 

À vous de voir si cela vaut le coup ou non. 


Mount Revelstoke National Park

Créé en 1914, le parc national du Mont-Revelstoke est un endroit au paysage de contrastes : forêts humides et 

luxuriantes prairies alpines d'une part, crêtes rocheuses et dénudées, et glaciers d'autre part. La chaîne de montagnes 

Selkirk constitue la toile de fond du parc qui possède une superficie de 263 km². D'octobre à juin, une épaisse couche de neige recouvre le parc, mais durant le court été les prairies alpines s'illuminent de fleurs. Lors de notre passage dans le parc, il restait quelques plaques de neige. 








Il y a plusieurs activités à faire dans le parc. 


Promenade des près-dans-le-ciel

La promenade des Prés-dans-le-Ciel, est une route sinueuse qui décrit une ascension de 26 kilomètres depuis la ville de Revelstoke et s’élevant de 1 500 m garantissant de beaux panoramas sur la vallée. Elle vous fait traverser des forêts de thuyas, de pruches, d'épinettes et de sapins pour vous conduire jusqu'aux célèbres prairies de fleurs sauvages subalpines du mont Revelstoke. Des promenades faciles ainsi que des randonnées plus longues débutent à partir du stationnement du lac Balsam et du sommet. Pour éviter de nuire à l'environnement, il ne faut pas quitter les sentiers balisés. La flore subalpine des Prés est extrêmement fragile et la saison de croissance, très courte.

Pendant la brève période où il n'y a pas de neige (habituellement du début de juillet à la fin de septembre), une navette transporte les visiteurs entre le lac Balsam et le sommet. Le sommet offre tout ce qu'il faut pour combler l'amateur de randonnée le promeneur, le pique-niqueur et le photographe. Le sommet est couronné avec un tour d'observation historique. Malheureusement pour nous, en début juin, il y avait encore trop de neige au sommet. La route était fermée et nous n’avons pas pu monter jusqu’en haut. 


Le sentier des Choux-Puants

Fait de passerelles, le sentier parcourt une zone marécageuse où prospère des choux- puants énormes. Le sentier fait une boucle de 1,2 km. La balade dure environ 30mn


La promenade des cèdres géants

C’est une spectaculaire promenade au sein d’une luxuriante forêt primaire de cèdres et de pruches de l’Ouest. La balade est très courte, 30mn et la boucle fait 1,2 km. 

Il y a beaucoup d’autres randonnées dans le parc, plus ou moins longues. 
















Informations : Horaires d’ouverture : tous les jours de 9h à 17h. Le parc national du Mont-Revelstoke est ouvert toute l’année, mais les installations deviennent inaccessibles d’octobre à mai à cause de la neige. Tarif : 10$ canadien —> 8,50€


Nous avons repris, en fin d’après-midi, la Transcanadienne en direction de la ville de Golden à 148 km de Revelstoke. Nous sommes passés par le magnifique col Rogers qui se trouve à 1 330 m d’altitude. Tout simplement magnifique…








Golden


La petite ville de Golden n’a rien d’extraordinaire mais constitue un arrêt incontournable, puisqu’elle est située à proximité de six des plus beaux parcs nationaux du Canada : Banff, Glacier, Jasper, Kootenay, Mont-Revelstoke et Yoho.

C’est vraiment à partir d’ici qu’un “road trip au Canada“ prend tout son sens même si les paysages que nous avions vu jusqu’à présent étaient superbes. Ici tout devient majestueux, le paysage est extraordinaire. Les routes qui traversent tous ses parcs sont tout simplement 

“amazing“. 


Nous avons passé la nuit au Best Western Mountainview Inn. Comme tous les Best Western, les chambres 

sont propres et le personnel très professionnel. Cela a été seulement une nuit étape pour nous. 


Le lendemain, direction du Yoho National Park. Le parc se trouve à 27 km de Golden. 


Yoko National Park


Situé dans les montagnes Rocheuses, il est bordé au Sud par le parc national de Kootenay et à l’Est par le parc national 

de Banff. D'une superficie de 1 313 km², le parc Yoho est le plus petit de quatre parcs contigus avec les parcs nationaux 

Jasper, Kootenay et Banff.








Emerald Lake : Lac Émeraude


Emerald Lake est situé dans le parc national Yoho. C'est le plus grand des 61 lacs et étangs de Yoho, ainsi que l'une des principales attractions touristiques du parc. Un sentier de randonnée de 5,2 km fait le tour de ce superbe lac, dont la première moitié est accessible aux fauteuils roulants et aux poussettes ; durée 1h30. Pendant les mois d'été, la location de canoë est disponible ; (1h - 35$ : 2h - 60$). En hiver, le lac est une destination de ski de fond populaire. La couleur émeraude de l'eau est causée par de fines particules de sédiments glaciaires, également appelée farine de roche, suspendu dans l'eau. C'est vraiment spectaculaire. Le lac est un vrai miroir reflétant les montagnes enneigées environnantes. Le spectacle est saisissant. 
















Il y a un autre superbe lac dans le parc, le O'Hara Lake. Il n'est accessible qu'à pied (11 km) ou par navette. Prévoir une journée entière car une fois sur place, il y a un tas de randonnées sublimes à faire. 

Informations : Il n'y a que 2 navettes pour y aller ; 8h30 et 10h30 (donc pas beaucoup de place à bord, il vaut mieux réserver pas mal de temps en avance) et 5 pour le retour ; 9h30, 11h30, 14h30, 16h30 et 18,30. Il faut être au parking au moins 20mn avant l'heure de départ. 

Le tarif aller-retour est de 14,70$ canadien —> 9,60€ 


Informations générales : Le parc est ouvert toute l’année. La plupart des services aux visiteurs sont disponible que de mai à début d'octobre.

Tarif : 10$ canadien —> 8,50€


En début d'après-midi, nous avons pris la direction de la mythique route 93 pour rentrer dans le parc de Banff. 


L'Alberta


C'est la sixième province la plus vaste du pays, avec 661 848 km² et la quatrième la plus peuplée. La partie Est de la province est occupée par les Grandes Plaines tandis que la partie Ouest voit s'élever les fameuses montagnes Rocheuses. Le mont Columbia, deuxième plus haut sommet des Rocheuses canadiennes est situé dans la province de l'Alberta comme l'intégralité des parcs nationaux de Banff et de Jasper. Elle abrite également une importante réserve de biosphère en Amérique du Nord, protégées au sein du parc national des Lacs-Waterton. Malheureusement pour l'environnement, l'Alberta est le plus grand producteur canadien de pétrole (l'Alberta possède la deuxième réserve mondiale de pétrole brut, derrière l'Arabie saoudite), de gaz naturel et de charbon.


Information : Lorsque vous arrivez dans la province d'Alberta, n’oubliez pas de changer d’heure. Et oui, vous devez rajouter 1h de plus ! 







La route 93 : La route des glaciers - Relie Lac Louise à Jasper


La route 93 est longue de 229 km. Elle commence à proximité de Lake Louise et monte jusqu'à la ville de Jasper plus au 

Nord. Elle est reconnue comme l’une des 10 plus belles routes sur terre. Les vues panoramiques le long de la promenade 

des Glaciers sont à couper le souffle ! Le paysage est ponctué de plus de 100 anciens glaciers, de superbes chutes d'eau qui 

tombent des impressionnantes tours rocheuses et de lacs turquoise blottis dans des vallées profondes. D'innombrables “viewpoint“, le long de la route, vous permettront de prendre des photos spectaculaires. Il y a aussi des points de départ de sentier où vous pourrez entreprendre de belles randonnées. L’important est de prendre son temps pour ne manquer aucune des incontournables merveilles que la nature vous propose. Alors, en route et profitez du spectacle ! 

Important : N’oubliez pas de faire un plein d’essence avant de quitter Lake Louise, car elle est l’unique station-service sur cette route jusqu'à Jasper. 








Informations : Un laissez-passer est nécessaire afin d'emprunter la route, des guichets de péages sont situés près de Lake Louise et Jasper. Les poids lourds y sont interdits et la vitesse maximale est limitée à 90 km/h. 


Banff National Park


Ce magnifique parc est situé dans les montagnes Rocheuses canadiennes.  Sa date de création, 1885, en fait le plus ancien 

parc national canadien. Il est également inscrit depuis 1985 au patrimoine mondial de l'UNESCO avec les autres parcs des 

montagnes Rocheuses canadiennes. 

Ses 6 641 km² de terrains montagneux comprennent de nombreux glaciers et champs de glace, des zones de forêts denses de résineux, et des paysages de type alpin. La seule localité importante du parc est Banff. C'est un des parcs les plus visités du monde.  







Banff


Située à 1 328 m d'altitude, cette charmante ville est nichée dans les montagnes rocheuses. Elle offre à ses visiteurs des paysages époustouflants de beauté. Elle est devenue, en toute logique, une destination touristique de premier choix pour les touristes du monde entier. Séjourner à Banff donne vraiment une bouffée d'air frais et laisse d'excellents souvenirs. C'est une destination magique ! 

C'était la deuxième fois que je venais ici et j'ai eu autant de plaisir que la première fois.  








Moraine Lake


Le lac Moraine est un lac glaciaire situé dans le Parc national de Banff. Il se trouve dans la Ten Peaks Valley, à 14 km du village de Lake Louise et à une altitude d'environ 1 885 mètres. Le lac, alimenté par un glacier, n'atteint son niveau maximal que dans la seconde quinzaine de juin. Quand il est plein, il reflète une teinte distincte de bleu. La couleur surréaliste et éclatante résulte de la réfraction de la lumière provenant de poussière de roche glaciaire en suspension dans l'eau.

Ce superbe lac Moraine a figuré à l’endos du billet de 20 dollars canadien entre 1969 et 1979. 








Il y a un sentier qui part du Moraine Lake Lodge, et qui longe les rives du lac côté Ouest. 

(3 km aller-retour - 45mn)


Lac Louise


Situé à 1 760m d'altitude et à proximité du hameau de Lake Louise, ce superbe lac de couleur turquoise se trouve au creux d'un cirque de glace et d'abruptes pentes montagneuses couvertes de sapin. Dans un cadre d'une rare harmonie, le lac Louise semble l'œuvre d'un artiste. Il est inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco. Sa température ne dépasse jamais quelques degrés au-dessus du point de congélation. Long de 2,4 km et large de 1,2 km, il se déverse dans la rivière Bow.

Sur place, vous pourrez faire de nombreuses randonnées plus ou moins longues. 

  •  Bord du lac Louise - 4 km (aller-retour) - 1h

  • Belvédère Fairview - 2 km (aller-retour) - 45 mn

  • Rivière Bow - 7,1 km (aller-retour) - 2h

  • Ruisseau Louise - 5,6 km (aller-retour) - 1,5h

Sur sa berge se trouve le Fairmont Château Lake Louise Hotel, dont la construction remonte à 1890. C'est l'hôtel qui a une des plus belles vues au monde... 















Sulphur Mountain : 


Cette montagne se trouve dans le parc national de Banff. De là-haut vous aurez, depuis la crête dentelée du sommet, une vue exceptionnelle 

et imprenable sur les Rockies et sur la Bow River. Vous apercevrez au loin, au fond de la vallée, Banff et ses lacs. Autour de vous, le spectacle sera grandiose, des pics enneigés se découperont dans un superbe ciel bleu et légèrement nuageux. Vous vous sentirez tout petit devant l'immensité des Rocheuses canadiennes. 

Pour y monter, vous avez deux possibilités : 

    • Pour les courageux, vous pouvez monter à pied. Depuis Hot Springs, 11,4 km de marche, environ 4 heures. Une belle randonnée, avec un dénivelé important, qui vous mènera au point d'arrivée de la Banff Gondola. Vous pourrez d'ailleurs redescendre avec le téléphérique en payant moitié-prix.

    • Le téléphérique : Les cabines de la Banff Gondola permettent d’atteindre, en une durée de 8 minutes seulement, le sommet du mont Sulphur. Le trajet permet d'apprécier tout en douceur la montée en altitude depuis la base. 

Informations : Il faut compter 62$ canadien —> 40€ aller-retour. Horaires variables en fonction de la saison


Arrivée en haut, une plateforme d'observation a été aménagée avec de nombreux panneaux explicatifs disséminés à chaque recoin des points 

de vue panoramiques. Ces passerelles permettent d'observer différents panoramas sur une longueur totale d'un kilomètre. 

Il est possible de se restaurer au sommet (compter de 7 à 30$ canadien). 

Pensez à vous habiller chaudement, car là-haut, vous serez à 2 281 mètres d'altitude.
















Bow Lake


Situé sur la Bow River, ce lac a une superficie totale de 3,21 km². À une altitude de 1 920 m, il est l'un des plus grands lacs du parc national Banff. Alimenté par l'eau de fonte du glacier Bow dans le champ de glace Wapta, le lac se trouve à la base du sommet Bow, qui se reflète parfaitement dans ses eaux aigue-marine. Superbe endroit pour un pique-nique ou une courte promenade ! 








Il y a une randonnée qui part du lac jusqu'aux chutes du Glacier Bow. Le sentier longe le lac, avant de monter un dénivelé de presque 300 m. Sa difficulté est évaluée comme modérée. (8,9 km aller-retour - 3h)


Peyto Lake


Ce sublime lac s'est formé dans une vallée de la chaîne Waputik, à une altitude de 1 880 mètres. Comme tous ses voisins, l'été, la fonte des glaciers, lui donne un apport significatif de particules minérales en suspension, ce qui confère aux eaux du lac une lumineuse et fascinante couleur turquoise.

C'est depuis le Bow Summit, le point le plus élevé de la promenade des glaciers, que la vue sur le lac est la plus belle. Le sentier se nomme Peyto Lake Overlock. (1,3 km aller-retour - 30 mn)










Nous avons passé plusieurs nuit dans le hameau de Lake Louise au Lake Louise Inn. Jolie hôtel de style chalet. 

Le hall est impressionnant lorsque l'on arrive. Les chambres sont grandes, le service parfait et se loger dans le 

Hameau de Lake Louis est moins cher qu'à Banff. Je recommande... 


Jasper National Park


Le parc national de Jasper est le plus grand des parcs nationaux canadiens, des Rocheuses canadiennes. 

Il couvre 10 878 km² et abrite les grands glaciers du champ de glace Columbia, des sources chaudes, des lacs 

et des chutes d'eau.









Colombia Icefield


Le Columbia Icefield, d'une superficie d'environ 325 km² et de 100 à 365 mètres d'épaisseur, est un champ de glace qui couvre l'extrémité Nord-Ouest du parc national de Banff et l'extrémité Sud du parc national de Jasper. Il reçoit en moyenne sept mètres de neige par an. 

Le champ de glace Columbia comprend huit grands glaciers, dont :

Le glacier Athabasca ; le glacier Castleguard ; le glacier Columbia ; le glacier Dome ; le glacier Stutfield ; et le glacier Saskatchewan.

Le seul glacier, que l'on peut voir de la route et le seul que l'on peut approcher, est le glacier Athabaska. 

Il y a trois activités proposées : 


  • Athabaska Glacier trail

Cette petite randonnée de 1,4 km vous emmènera au plus proche du glacier. Mais vous n’irez ni au pied, ni sur le glacier. Le sentier est jalonné de bornes vous montrant le recul du glacier au cours des dernières décennies. Il a malheureusement reculé de 1,5 km depuis 125 ans en raison du réchauffement climatique, et a perdu plus de la moitié de son volume.


  •  Le centre de découverte du Columbia Icefield

Ce centre compte un musée ainsi qu’une salle de projection. Le musée est très intéressant et vous en apprendra plus sur la formation géologique de la région, mais aussi sur les glaciers qui ont façonné le paysage qui vous entoure. J'ai trouvé que le film quant à lui, n'était pas très intéressant...


  •  Columbia Icefield Experience

À bord d’un bus à grosses roues, vous partirez à la découverte du glacier. Après 30 minutes de trajet, vous arriverez sur celui-ci et vous pourrez poser le pied sur cette mer de glace. Vous aurez 20 minutes sur place et vous repartirez. 

Informations : Durée de l’excursion : environ 1h30 en tout. Prix : 114$ canadien —> 74,50€/adulte avec l’entrée au Skywalk et 57$ canadien pour les enfants (6-12 ans). Personnellement, je ne l'ai pas fait. Il y avait trop de monde et faire la queue pour prendre un billet avec heure précise de départ et attendre que mon tour commence, ce n'est pas mon truc...








Jasper


Entourée de crêtes rocheuses impressionnantes, cette petite ville moins chic que Banff, se trouve tout au bout de la route 93. C'est une étape indispensable lorsque l'on visite les rocheuses. 


Nous avons passé une nuit au Athabasca Hotel. Cet hôtel est situé en plein centre de Jasper. La décoration

est très vieillotte mais l'accueil est chaleureux. Les chambres sont propres mais attention, elles n'ont pas 

toutes de salle de bain. Pour les malchanceux, vous devrez faire la queue pour prendre votre douche dans une

salle de bain commune à l'étage. Nous sommes descendus ici par qu'il n'y avait plus de place ailleurs ! Mais bon,

pour une nuit, cela a été très bien. 


En allant vers le lac Maligne, nous avons eu la chance de voir des ours noirs au bord de la route. Le parc national Jasper comporte une grande réserve d'ours. L'animal, pas trop farouche, s'adapte aisément à la présence de l'homme et en plus il est très gourmand. Mais bon... pour des raisons de sécurité, il vous sera défendu de les nourrir. Ce gros nounours est omnivore, mais son régime alimentaire est dominé à 75% par des végétaux comme des herbes, des fruits du genre noisettes, noix, baies, pignons, des pommes et des glands. 

Et ne sortez pas de la voiture car même si sa taille est beaucoup plus petite qu'un grizzly, il reste très dangereux. Pas la peine de vous réfugier dans un arbre car il sait parfaitement monter lui aussi aux arbres et surement plus aisément que vous !  Il est aussi un excellent nageur et est capable de traverser un lac.








Maligne Lake


Le lac Maligne, situé à une altitude de 1 670 m, est le plus grand lac du parc national de Jasper. La vallée dans 

laquelle il s'est formé a été creusée par des glaciers de vallée. Il mesure environ 22,5 km de long, sa profondeur 

maximale atteint les 97 m à l'extrémité méridionale du lac mais sa profondeur moyenne reste 35 m. 

Arrivée tout au bout de la route, vous arrivez au Maligne Lake Cruise. De-là, vous avez plusieurs petites randonnées qui longent une petite partie du lac ou bien vous pouvez prendre une excursion en bateau ou louer un canoë ou bien pour atteindre l'île de Spirit qui est située au milieu du lac Maligne. Cette île se trouve à 14 km en direction amont du lac, et il n'existe ni route ni sentier d'accès. Les excursions en bateau ou en embarcation privée non motorisée sont les seuls moyens de l'atteindre.















Maligne Canyon

Pas très loin de la ville de Jasper, ce canyon, se trouve à 5 km après la jonction de la route 16A sur la petite route qui va en direction du lac Maligne. Très étroit et très profond, ce canyon est magnifique. Le paysage environnant est verdoyant et le sentier goudronné longe la gorge 

en traversant une belle forêt de conifères. Il est incroyable d'imaginer comment la puissance de l'eau a érodé et sculpté cette gorge pendant de nombreuses années. L'hiver les cascades se transforment en magnifiques sculptures de glace. 

Ces cascades tant appréciées en été, revêtent des parures glaciales et étincelantes en période froide. Figées par les basses températures, ces chutes d'eau spectaculaires vous transporteront au pays de la reine des neiges...


Informations : Le circuit du Canyon Maligne est un sentier en boucle de 3.4 kilomètres. Celui-ci longe une 

cascade et la balade est assez facile. Durée : 1h











Le lendemain, nous avons repris la route 93 pour la redescendre jusqu'à Calgary. Nous devions prendre l'avion pour Montréal. Notre périple dans les rocheuses était malheureusement fini !  Mais pas nos vacances...








Province de Québec

Cette province est en fait une nation au sein du Canada. C'est la plus grande province du pays, sa capitale est 

Québec et sa métropole est la ville de Montréal. La langue officielle du Québec est le français et c'est la seule 

province canadienne à avoir le français comme seule langue officielle. La devise du Québec est : Je me souviens. 

C'est aussi une région magnifique et une destination grandeur nature à explorer en profondeur. Vous découvrez toute l'ampleur de sa nature verdoyante, l'histoire de ses peuples aux origines multiples et l'accueil chaleureux de nos cousins du bout du monde. Plus qu'un décor, les Québécois ont relevé la nature au rang de véritable art de vivre. Même en ville, les forêts luxuriantes et les lacs étincelants ne sont jamais loin. C'est un environnement idéal pour les escapades et les activités en plein air : randonnée pédestre, vélo, bateau, chasse, pêche, et l'hiver : ski, motoneige et chien à traîneau, etc... Une vraie bouffée d'air à la canadienne !      


Le français québécois

Comme beaucoup de Français, lorsque l'on rêve du lointain Québec, on pense tout de suite à leur accent québécois... Cet accent coloré et vivant, relié à leur histoire où patois régionaux et vieux français se mélangent si joliment. Ils en sont fiers et ils ont raison !  

Pourquoi sommes-nous si proche et si lointain en même temps ? Est-ce une question d’accent ou de vocabulaire? Peut-être un peu des deux.

Nous n'utilisons ni les mêmes mots, ni les mêmes expressions... Voici quelques mots et leurs traductions pour vous initier avant votre séjour parmi eux. 

Un char – une voiture

Le dépanneur – l'épicerie du coin

Les foufounes – les fesses

Gazer – mettre de l'essence

Les gosses – les couilles

Une laveuse – un lave-linge

Un maringuouin - un moustique


Les Français utilisent beaucoup de mots qui proviennent de l’anglais. Si les Québécois sont toujours un peu plus réticents à l’idée d’utiliser des anglicismes, ils en utilisent quand même un peu... Simplement, ce ne sont pas les mêmes que les nôtres.

Des jokes – des blagues 

Checker – écouter, regarder ou vérifier

Catcher – comprendre, percuter ou piger

Anyway – quoi qu'il en soit, dans tous les cas


Alors que pour les Français, aucun problème. Contrairement au Québec, la France n’a nullement besoin de protéger sa langue. Donc au fil 

du temps, certains mots anglais se sont insinués naturellement dans le français de France et lorsqu’un Québécois se force à utiliser le terme en Français, cela donne ceci ; 

Un chien-chaud – un hot dog

Un stationnement – un parking 

Le magasinage – le shopping

E-mail – un courriel 

Winners – gagnants


Comme chez nous, les Québécois sont friands d'expressions. En voici quelques-unes et leurs équivalentes française : 

Avoir les mains peines de pouces – Avoir deux mains gauches

Il pleut à boire debout – Pleuvoir comme une vache qui pisse

Tirer la couverte de son bord – Tirer la couverture à soi

Niaise pas avec la puck – N’hésite pas, fonce ! 

Se faire brasser le Canadien – Passer un mauvais quart d'heure

Fucker le chien – Perdre son temps à faire quelque chose

Avoir de la mine dans le crayon – Avoir un grand appétit sexuel

Avoir de l’eau dans sa cave – Avoir un pantalon trop court


Pour couronner le tout, ils changent l'article de certain mot, ils disent par exemple “un vidéo" au lieu d’une vidéo et “la bus“ ou lieu d'un 

bus. Ils adorent aussi ponctuer leurs phrases. Ils les commencent et les finissent généralement par tsé, contraction de "tu sais“, et “là“        

(prononcé lau). Exemple : “Bin, je suis au dépanneur lau, avec Steph tsé. ». 

On va aussi souvent retrouver le double “tu“ dans certaines questions : “Tu veux-tu de l’eau ? “, etc.

Il existe des milliers d’exemples pour illustrer ces petites règles de base mais savoir qu’elles existent vous permettra surement de comprendre un peu mieux la langue dans son ensemble. Vous avez désormais tout ce qu’il vous faut pour comprendre la “parlure" de nos cousins québécois donc, la prochaine fois que vous en croisez un, n’hésitez pas à employer votre tout nouveau vocabulaire !

Mais ne vous faites pas de bile, au Québec ils parlent un français presque comme vous... Un point c'est toute !


Montréal


Parfait mix entre francophonie et culture Nord Américaine, c'est la ville la plus importante du Québec et la deuxième ville la plus peuplée du Canada, après Toronto. Elle se situe principalement sur l’île fluviale de Montréal, sur le fleuve Saint-Laurent dans le 

Sud du Québec. 

Le vieux Montréal regorge de petites rues dont l’architecture à l’européenne détonne avec le reste de la ville. Rues 

pavées, petits restaurants atypiques…, il y a tout pour y passer un agréable moment. L'idéal est de flânez dans ces 

rues pleines de charme dans lesquelles vous découvrirez aussi divers monuments comme la basilique Notre-Dame 

de Montréal, de style néogothique inaugurée en 1829. Vous traverserez des places insolites telles que la place d’Armes, 

l'un des lieux prestigieux de Montréal qui accueille le Vieux Séminaire Saint-Sulpice, le plus ancien bâtiment de Montréal, et la place Jacques-Cartier et sa perspective sur le Vieux-Port, mais aussi des centres d’art comme le musée Pointe-à-Callière, le musée d’Archéologie et d’Histoire. Quelle que soit la durée de votre voyage à Montréal, vous ne pourrez pas manquer la visite du Village gai, qui regroupe les bars et les restaurants les plus branchés de la ville, ainsi que des salles de spectacle. Il s’agit d’un des principaux pôles culturels du Québec.

Si vous souhaitez faire la fête, rejoignez le Plateau-Mont-Royal, un des quartiers les plus animés de Montréal, fréquenté par une population jeune qui encourage les activités culturelles. Ce musée à ciel ouvert entre architecture, street art, parcs, ruelles vertes, possède la plus forte densité d’artistes du Canada. Profitez-en pour vous balader dans les rues et prendre des photos des nombreuses œuvres de street art ou des maisons colorées qui se dressent dans le quartier. Le Plateau-Mont-Royal, c’est aussi des parcs dans lesquels se relaxer comme le parc Lafontaine, le parc Laurier ou le parc de Lorimier. Pour les amateurs de vélo, le quartier possède de nombreuses pistes cyclables qui vous permettront de découvrir ce lieu unique au plus près. 

















Nous avons séjourné 2 nuits au Best Western Plus Hotel dans le Village. Super bien placé, le personnel est 

professionnel et courtois. Très belle chambre et propreté impeccable !!! Parfait...


Le lendemain, nous avons loué une voiture et nous sommes partis en direction de la ville de Québec à 255 km de Montréal. 


Après avoir déposé nos bagages et mis notre voiture au parking. Nous avons commencé à visiter cette superbe ville de Québec. Pour ma part, c'était la troisième fois que je venais dans cette superbe capitale de la Nouvelle France.  


Ville de Québec :                                                                                                          Ville coup de cœur  


Capitale nationale du Québec, c'est une des plus anciennes villes d'Amérique du Nord. Les remparts font 

de Québec la seule ville fortifiée subsistant jusqu'au Nord du Mexique. 

Cette magnifique ville vous invite à découvrir toute la richesse de sa culture et de son patrimoine mais aussi 

à profiter de la quiétude et de la beauté de ses parcs et jardins. 


Le Vieux Québec

Avec sa vieille ville, c'est LE passage obligé. Joyau du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1985, c'est un labyrinthe de petites ruelles pavées, de maisons aux façades de pierres ou colorées, coiffées d'une belle citadelle. En bref, une ville à architecture d’influence définitivement européenne. Très romantique, elle vous promet bien d’agréables surprises durant toute votre visite. 

Berceau de l'Amérique française, ces lieux témoins de son histoire : le quartier Petit-Champlain, la place Royale, les plaines d'Abraham et l'hôtel du Parlement. 















Le Château Frontenac

C'est l’emblème de Québec par excellence, et c'est aussi l’hôtel le plus photographié au monde. Pour une visite ou un séjour, le Château Frontenac vaut le détour !









La terrasse Dufferin

Cette immense terrasse de 360m de longueur, très animée, vous offre une vue imprenable sur le fleuve 

Saint-Laurent et dans votre dos le Château Frontenac. Édifiée en 1838 et agrandie en 1854 et en 1879, elle 

se compose d’une longue promenade en bois au-dessus du cap Diamant. Elle domine le quartier du petit

Champlain.  


Le quartier du petit Champlain :   

Les pittoresques rues piétonnières du quartier Petit-Champlain et la magnifique place Royale font vivre un véritable voyage dans le temps au moment de la fondation de Québec, il y a plus de 400 ans, et émerveillent par leurs atmosphères magiques. Le quartier du Petit-Champlain se love contre le cap Diamant, en Basse-Ville, près des rives du fleuve Saint-Laurent et à distance de marche du port de croisière et de la marina du Vieux-Port.















La place Royale

Véritable joyau historique, la place Royale est le lieu officiel de la fondation de Québec. Son architecture unique témoigne avec authenticité des influences françaises et britanniques qui ont façonné l’urbanisme de la ville.



La Citadelle de Québec

Au sommet du célèbre cap Diamant se trouve la plus importante forteresse britannique en Amérique du Nord. Construite entre 1820 et 1850 par les Anglais pour défendre la ville, la Citadelle de Québec est un héritage militaire d’exception. Celle-ci comprend le Musée Royal du 22e régiment où vous pourrez apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur son histoire.









La Basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec

Située au cœur du Vieux-Québec, la Basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec fut l’église de la première paroisse catholique au Nord des colonies espagnoles. Son histoire est aussi importante pour le patrimoine que son architecture exceptionnelle. 


Lors de notre visite à Québec, nous sommes restés au Bed & Breakfast Maison Historique James Thompson

Au cœur de la ville fortifiée, ce gite est situé à proximité des monuments les plus célèbres de la ville de Québec. 

Cette ancienne résidence du 18ème siècle vous propose trois belles et grandes chambres avec leur salle de bain 

privative. Vous profiterez également d'un salon commun et d'un bureau vous proposant diverses excursions. 

Vous serez très bien accueilli par Guitta. Le petit déjeuner est très copieux et le gite dispose en plus d'un 

parking. 

Après deux jours dans cette merveilleuse ville de Québec, nous sommes retournés à Montréal pour reprendre notre avion pour la France. 



                                                                                                                                     Destination coup de cœur 




Conclusion : C'est la deuxième fois que je fais un road trip au Canada et j'ai eu autant de plaisir que la première fois. Cette sensation de liberté m'a envahie dès que j'ai pris la route à travers ce pays gigantesque aux paysages grandioses, naturels, sauvages et variés. Une vraie palette offerte par la nature, entre montagnes, fleuves, océans, lacs et forêts. 

Ce pays recèle de merveilles comme les majestueuses Rocheuses et ses parcs nationaux de Banff et Jasper, propices à une immersion dans une nature sublimée et préservée. La côte Ouest sauvage de la région de Vancouver vous émerveillera par son écrin naturel de beauté. Dans la Province de Québec, à l'Est du Canada, vous découvrirez une superbe région, riche d’une histoire qui recèle en son cœur de nombreux joyaux qui reflètent un témoignage flamboyant de son passé mouvementé. 

Quinze jours de road trip, dans ce pays aux mille merveilles naturelles, ne sont malheureusement pas suffisant. Mais c'est un bon début pour commencer à apprécier ces magnifiques contrées. Cela vous donnera aussi, comme moi, une irrésistible envie de revenir. 

C'est une expérience inoubliable ! 

 

Carte de notre périple













——————————————————————————————————————————————————————————————————————————




Vingt et une années sont passées et je décide de revenir dans mon pays  fétiche. Nous voilà partis début juin, à deux, pour 15 jours pour un road trip à travers 3 provinces du Canada.
Vingt et une années sont passées et je décide de revenir dans mon pays  fétiche. Nous voilà partis début juin, à deux, pour 15 jours pour un road trip à travers 3 provinces du Canada.
La Colombie-Britannique est la province la plus occidentale du Canada, elle longe la côte Pacifique du Canada.
Vancouver est régulièrement citée comme l'une des cinq meilleures villes au monde  pour sa qualité de vie.
Il y a plusieurs statues dans le parc mais la plus emblématique de Vancouver est la statue de la fille en combinaison de plongée. Située sur un gros rocher dans l'océan au bord du parc Stanley, cette statue est souvent confondue avec la statue de la sirène de Copenhague.
Il y a plusieurs statues dans le parc mais la plus emblématique de Vancouver est la statue de la fille en combinaison de plongée. Située sur un gros rocher dans l'océan au bord du parc Stanley, cette statue est souvent confondue avec la statue de la sirène de Copenhague.
C’est un superbe parc qui se situe sur la pointe Est de Vancouver. Cette oasis de plus de 400 hectares, peuplée de cèdres et de sapins, crée une atmosphère de tranquillité et offre un point de vue imprenable sur les différents quartiers de Vancouver tout au long de la route circulaire en bord de mer.
Il y a un ensemble de sculptures en bronze sur lequel nous avons craqué qui se situent dans le parc Morton. Elles se nomment les A-maze-ing Laughter. Dans A-maze-ing Laughter, l'artiste basé à Pékin, Yue Minjun, dépeint sa propre image de rire emblématique, avec des sourires béants et des yeux fermés dans un état de rire hystérique.
Il y a un ensemble de sculptures en bronze sur lequel nous avons craqué qui se situent dans le parc Morton. Elles se nomment les A-maze-ing Laughter. Dans A-maze-ing Laughter, l'artiste basé à Pékin, Yue Minjun, dépeint sa propre image de rire emblématique, avec des sourires béants et des yeux fermés dans un état de rire hystérique.
Super central,  nous avons pu tout faire à pied. Les chambres sont très agréables et grandes. Le personnel agréable est très  compétant. Vraiment, nous avons passé un très bon séjour.
L'ile de Vancouver est un paradis pour les amateurs de nature sauvage. Avec ses importantes forets tempérées guides, elle est dotée de l'un des écosystèmes les plus variés au monde.
L'établissement a un superbe emplacement, face aux montagnes, à la marina, et à l’océan. Les chambre sont impeccables et l’accueil a été parfait.
Idéalement placé, vous pouvez laisser votre voiture et tout faire à pied.  Même si l’hôtel n’est pas récent, il est très bien entretenu et rénové. Excellent rapport qualité/prix.
Les tunnels d'Othello sont une série d'anciens tunnels et ponts ferroviaires qui traversent les chaines montagneuses de granit et traversent la rivière sauvage Coquihalla.
Les tunnels d'Othello sont une série d'anciens tunnels et ponts ferroviaires qui traversent les chaines montagneuses de granit et traversent la rivière sauvage Coquihalla.
Les tunnels d'Othello sont une série d'anciens tunnels et ponts ferroviaires qui traversent les chaines montagneuses de granit et traversent la rivière sauvage Coquihalla.
Les tunnels d'Othello sont une série d'anciens tunnels et ponts ferroviaires qui traversent les chaines montagneuses de granit et traversent la rivière sauvage Coquihalla.
Incontournable, ce musée rend hommage au travail titanesque des hommes qui arrachèrent à la montagne le droit d’y faire passer le train.
Incontournable, ce musée rend hommage au travail titanesque des hommes qui arrachèrent à la montagne le droit d’y faire passer le train.
Il y a beaucoup d’autres randonnées dans le parc de , plus ou moins longues
Créé en 1914, le parc national du Mont-Revelstoke est un endroit au paysage de contrastes : forêts humides et luxuriantes prairies alpines d'une part, crêtes rocheuses et dénudées, et glaciers d'autre part. La chaîne de montagnes Selkirk constituent la toile de fond du parc qui possède une superficie de 263 km². D'octobre à juin, une épaisse couche de neige recouvre le parc, mais durant le court été les prairies alpines s'illuminent de fleurs.
Créé en 1914, le parc national du Mont-Revelstoke est un endroit au paysage de contrastes : forêts humides et luxuriantes prairies alpines d'une part, crêtes rocheuses et dénudées, et glaciers d'autre part. La chaîne de montagnes Selkirk constituent la toile de fond du parc qui possède une superficie de 263 km². D'octobre à juin, une épaisse couche de neige recouvre le parc, mais durant le court été les prairies alpines s'illuminent de fleurs.
Créé en 1914, le parc national du Mont-Revelstoke est un endroit au paysage de contrastes : forêts humides et luxuriantes prairies alpines d'une part, crêtes rocheuses et dénudées, et glaciers d'autre part. La chaîne de montagnes Selkirk constituent la toile de fond du parc qui possède une superficie de 263 km². D'octobre à juin, une épaisse couche de neige recouvre le parc, mais durant le court été les prairies alpines s'illuminent de fleurs.
Situé dans les montagnes Rocheuses, il est bordé au Sud par le parc national de Kootenay et à l’Est par le parc national  de Banff. D'une superficie de 1 313 km², le parc Yoho est le plus petit de quatre parcs contigus avec les parcs nationaux Jasper, Kootenay et Banff.
Situé dans les montagnes Rocheuses, il est bordé au Sud par le parc national de Kootenay et à l’Est par le parc national  de Banff. D'une superficie de 1 313 km², le parc Yoho est le plus petit de quatre parcs contigus avec les parcs nationaux Jasper, Kootenay et Banff.
Situé dans les montagnes Rocheuses, il est bordé au Sud par le parc national de Kootenay et à l’Est par le parc national  de Banff. D'une superficie de 1 313 km², le parc Yoho est le plus petit de quatre parcs contigus avec les parcs nationaux Jasper, Kootenay et Banff.
La route 93 est longue de 229 km. Elle commence à proximité de Lake Louise et monte jusqu'à la ville de Jasper plus au Nord. Elle est reconnue comme l’une des 10 plus belles routes sur terre.
La route 93 est longue de 229 km. Elle commence à proximité de Lake Louise et monte jusqu'à la ville de Jasper. Elle est reconnue comme l’une des 10 plus belles routes sur terre.
La route 93 est longue de 229 km. Elle commence à proximité de Lake Louise et monte jusqu'à la ville de Jasper. Elle est reconnue comme l’une des 10 plus belles routes sur terre.
La route 93 est longue de 229 km. Elle commence à proximité de Lake Louise et monte jusqu'à la ville de Jasper. Elle est reconnue comme l’une des 10 plus belles routes sur terre.
Ce magnifique parc est situé dans les montagnes Rocheuses canadiennes.  Sa date de création, 1885, en fait le plus ancien parc national canadien.
Ce magnifique parc est situé dans les montagnes Rocheuses canadiennes.  Sa date de création, 1885, en fait le plus ancien parc national canadien.
Ce magnifique parc est situé dans les montagnes Rocheuses canadiennes.  Sa date de création, 1885, en fait le plus ancien parc national canadien.
Située à 1 328 m d'altitude, cette charmante ville est nichée dans les montagnes rocheuses. Elle offre à ses visiteurs des paysages époustouflants de beauté. Elle est devenue, en toute logique, une destination touristique de premier choix pour les touristes du monde entier.
Située à 1 328 m d'altitude, cette charmante ville est nichée dans les montagnes rocheuses. Elle offre à ses visiteurs des paysages époustouflants de beauté. Elle est devenue, en toute logique, une destination touristique de premier choix pour les touristes du monde entier.
Le lac Moraine est un lac glaciaire situé dans le Parc national de Banff. Il se trouve dans la Ten Peaks Valley, à 14 km du village de Lake Louise et à une altitude d'environ 1 885 mètres.
Le lac Moraine est un lac glaciaire situé dans le Parc national de Banff. Il se trouve dans la Ten Peaks Valley, à 14 km du village de Lake Louise et à une altitude d'environ 1 885 mètres.
Le lac Moraine est un lac glaciaire situé dans le Parc national de Banff. Il se trouve dans la Ten Peaks Valley, à 14 km du village de Lake Louise et à une altitude d'environ 1 885 mètres.
Situé sur la Bow River, ce lac a une superficie totale de 3,21 km². À une altitude de 1 920 m, il est l'un des plus grands lacs du parc national Banff.
Situé sur la Bow River, ce lac a une superficie totale de 3,21 km². À une altitude de 1 920 m, il est l'un des plus grands lacs du parc national Banff.
Ce sublime lac s'est formé dans une vallée de la chaîne Waputik, à une altitude de 1 880 mètres. Comme tous ses voisins, l'été, la fonte des glaciers, lui donne un apport significatif de particules minérales en suspension, ce qui confère aux eaux du lac une lumineuse et fascinante couleur turquoise.
Jolie hôtel de style chalet. Le hall est impressionnant lorsque l'on arrive. Les chambres sont grande et le service parfait et se loger au Lake Louis est moins cher qu'à Banff.
Le parc national de Jasper est le plus grand des parcs nationaux canadiens, des Rocheuses canadiennes.  Il couvre 10 878 km². Il abrite les grands glaciers du champ de glace Columbia, des sources chaudes, des lacs  et des chutes d'eau.
Le parc national de Jasper est le plus grand des parcs nationaux canadiens, des Rocheuses canadiennes.  Il couvre 10 878 km². Il abrite les grands glaciers du champ de glace Columbia, des sources chaudes, des lacs  et des chutes d'eau.
Le parc national de Jasper est le plus grand des parcs nationaux canadiens, des Rocheuses canadiennes.  Il couvre 10 878 km². Il abrite les grands glaciers du champ de glace Columbia, des sources chaudes, des lacs  et des chutes d'eau.
Le Columbia Icefield, d'une superficie d'environ 325 km² et de 100 à 365 mètres d'épaisseur, est un champ de glace qui couvre l'extrémité Nord-Ouest du parc national de Banff et l'extrémité Sud du parc national de Jasper.
Le Columbia Icefield, d'une superficie d'environ 325 km² et de 100 à 365 mètres d'épaisseur, est un champ de glace qui couvre l'extrémité Nord-Ouest du parc national de Banff et l'extrémité Sud du parc national de Jasper.
Le Columbia Icefield, d'une superficie d'environ 325 km² et de 100 à 365 mètres d'épaisseur, est un champ de glace qui couvre l'extrémité Nord-Ouest du parc national de Banff et l'extrémité Sud du parc national de Jasper.
En allant vers le lac Maligne, nous avons eu la chance de voir des ours noirs au bord de la route. Le parc national Jasper comporte une grande réserve d'ours. L'animal, pas trop farouche, s'adapte aisément à la présence de l'homme et en plus il est très gourmand. Mais bon... pour des raisons de sécurité, il vous sera défendu de les nourrir.
En allant vers le lac Maligne, nous avons eu la chance de voir des ours noirs au bord de la route. Le parc national Jasper comporte une grande réserve d'ours. L'animal, pas trop farouche, s'adapte aisément à la présence de l'homme et en plus il est très gourmand. Mais bon... pour des raisons de sécurité, il vous sera défendu de les nourrir.
En allant vers le lac Maligne, nous avons eu la chance de voir des ours noirs au bord de la route. Le parc national Jasper comporte une grande réserve d'ours. L'animal, pas trop farouche, s'adapte aisément à la présence de l'homme et en plus il est très gourmand. Mais bon... pour des raisons de sécurité, il vous sera défendu de les nourrir.
Pas très loin de la ville de Jasper, ce canyon, se trouve à 5 km après la jonction de la route 16A sur la petite route qui va en direction du lac Maligne. Très étroit et très profond, ce canyon est magnifique. Le paysage environnant est verdoyant et le sentier goudronné longe la gorge  en traversant une belle forêt de conifères. Il est incroyable d'imaginer comment la puissance de l'eau a érodé et sculpté cette gorge pendant de nombreuses années.
Pas très loin de la ville de Jasper, ce canyon, se trouve à 5 km après la jonction de la route 16A sur la petite route qui va en direction du lac Maligne. Très étroit et très profond, ce canyon est magnifique. Le paysage environnant est verdoyant et le sentier goudronné longe la gorge  en traversant une belle forêt de conifères. Il est incroyable d'imaginer comment la puissance de l'eau a érodé et sculpté cette gorge pendant de nombreuses années.
Pas très loin de la ville de Jasper, ce canyon, se trouve à 5 km après la jonction de la route 16A sur la petite route qui va en direction du lac Maligne. Très étroit et très profond, ce canyon est magnifique. Le paysage environnant est verdoyant et le sentier goudronné longe la gorge  en traversant une belle forêt de conifères. Il est incroyable d'imaginer comment la puissance de l'eau a érodé et sculpté cette gorge pendant de nombreuses années.
Pas très loin de la ville de Jasper, ce canyon, se trouve à 5 km après la jonction de la route 16A sur la petite route qui va en direction du lac Maligne. Très étroit et très profond, ce canyon est magnifique. Le paysage environnant est verdoyant et le sentier goudronné longe la gorge  en traversant une belle forêt de conifères. Il est incroyable d'imaginer comment la puissance de l'eau a érodé et sculpté cette gorge pendant de nombreuses années.
Cette immense terrasse, très animée, vous offre une vue imprenable sur le fleuve Saint-Laurent et dans votre  dos le Château Frontenac.
Au sommet du célèbre cap Diamant se trouve la plus importante forteresse britannique en Amérique du Nord.
Au cœur de la ville fortifiée, ce gite est situé à proximité des monuments les plus célèbres de la ville de Québec.  Cette ancienne résidence du 18ème siècle vous propose trois belles et grandes chambres avec leur salle de bain  privative. Vous profiterez également d'un salon commun et d'un bureau vous proposant diverses excursions.  Vous serez très bien accueilli par Guitta. Le petit déjeuner est très copieux et le gite dispose en plus d'un parking.


© Textes et photographies : Stéphane Campagne/All rights reserved. 

Le contenu de ce site est protégé par le droit d’auteur, toute reproduction totale ou partielle est interdite







A PROPOS  -  CONTACT    

Copyright © / TOUS DROITS RÉSERVÉS   -   BLOG PHOTOS/VOYAGE    -  MENTIONS LÉGALES 

Facebook
OK

Ce site web utilise les cookies. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus de détails.